Système d'eau souterraine
© Oliver Warr

La recherche d’eau souterraine a toujours fait l’objet de diverses investigations. D’ailleurs, ces eaux souterraines ont toujours été préservées dans les profondeurs depuis des milliers d’années. Mais récemment, les chercheurs ont affirmé avoir découvert des eaux souterraines profondes, qui dateraient de 1,2 milliard d’années. Ce système d’eau souterraine se trouverait en Afrique du Sud dans la mine d’or et d’uranium de Moab Khotsong. Les chercheurs ont trouvé les eaux à une distance de 2,9 km sous la surface de Moab. Selon eux, cette découverte apportera quelques explications sur la manière dont la vie a été maintenue sur Terre.

Une potentielle source d’énergie

Barbara Sherwood Lollar, professeure du département de la vie de la Terre issue de l’université de Toronto, a affirmé que ce n’est pas la première fois que des eaux souterraines ont été découvertes. En effet, il y a dix ans, les chercheurs ont déjà effectué une découverte similaire sous le Bouclier canadien datant d’1 milliard d’années. La récente découverte fait donc l’objet de plusieurs recherches surtout au niveau de ses composants. Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Nature Communications.

En effet, le site contient de l’uranium ainsi que divers éléments radioactifs. D’ailleurs, cela permet aux scientifiques de définir les rôles des eaux souterraines, surtout sur le plan énergétique. De plus, ils ont aussi découvert que des micro-organismes ont été les précédents habitants de ce sous-sol. À savoir que, grâce aux rayonnements alpha, bêta et gamma, les éléments tels que l’uranium, le thorium et le potassium se forment. Ensuite, ces derniers se désintègrent dans le sous-sol et provoquent la réaction radiogénique dans les roches et eaux se trouvant à proximité.

Les éléments constitutifs des eaux souterraines

D’après l’analyse de ces eaux, les chercheurs ont affirmé qu’elles contenaient une importante quantité d’hélium, de néon, d’argon et aussi de xénon radiogénique. Les chercheurs ont aussi effectué la radiolyse avec des échantillons d’eau. Ce processus consiste à séparer les rayonnements de la molécule d’eau afin de créer de l’hydrogène. L’hydrogène est indispensable pour que les êtres vivants tels que les microbes puissent avoir de la lumière et effectuer une photosynthèse sans l’intermédiaire du soleil.

En approfondissant les recherches sur les eaux souterraines, les chercheurs ont aussi découvert que malgré la faible porosité des roches cristallines, l’eau ne s’était pas infiltrée. Au contraire, elle s’est isolée. C’est la raison pour laquelle elle a pu être conservée durant 1,2 milliard d’années.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments