Incendies forêt
— Lumppini / Shutterstock.com

Cet été est particulièrement troublant et douloureux pour notre planète. La situation écologique est si critique que l’ONU alerte et affirme que l’humanité fait face à un « suicide collectif ».

Changement climatique, vagues de chaleur, incendies, sécheresse aggravée… Les conditions climatiques de ces derniers jours à travers le monde prouvent à quel point la situation est urgente. Et, elle n’échappe pas à António Guterres, secrétaire général de l’ONU. Dans un message vidéo adressé aux ministres de quarante nations, il a exprimé sa position : « Les nations doivent agir immédiatement. Action collective ou suicide collectif. C’est entre nos mains. » Le chef de l’ONU ajoutant : « La moitié de l’humanité est dans la zone de danger, des inondations, des sécheresses, des tempêtes extrêmes et des incendies de forêt. Aucune nation n’est à l’abri. Pourtant, nous continuons à nourrir notre dépendance aux combustibles fossiles. »

António Guterres a également expliqué que les pays sous-développés sont beaucoup moins coupables concernant la crise climatique. Mais, ils seront sûrement les plus durement touchés à court terme. « Les habitants d’Afrique, d’Asie du Sud et d’Amérique centrale et du Sud sont 15 fois plus susceptibles de mourir d’événements météorologiques extrêmes. Cette grande injustice ne peut pas persister », a ajouté António Guterres.

Espérons que le sommet sur le climat Cop27 de l’ONU, qui aura lieu du 7 au 18 novembre 2022 en Égypte, sera considéré comme une chance en or pour que les nations trouvent un accord définitif. Avec un peu de chance, les déclarations du chef de l’ONU vont porter leurs fruits et chaque pays, dont les plus responsables, se doit de veiller au changement.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Callicarpa
Callicarpa
24 jours

Tant que les plus puissants agiront uniquement pour leurs propres intérêts …

toroidalnaia
toroidalnaia
15 jours

Les gouvernements et les grosses sociétés ne font rien, donc les Peuples doivent s’en occuper ! Ce qui est sur, c’est que l’immigration va quintupler, et ceux qui n’en veulent va vont devoir sortir les armes pour les refouler, et ceux qui en veulent vont devoir revoir leurs dépendances énergétiques… Lire la suite »