— de technikPR / Shutterstock.com

Malgré une nette diminution, le taux de suicide dans le monde est encore très présent. Ainsi, on estime qu’une personne se suicide toutes les 40 secondes. Toutefois, des disparités persistent selon le pays, l’âge, le sexe…

Entre 2010 et 2016, le taux de suicide dans le monde a diminué de 9,8 %, selon l’OMS. Toutefois, une personne se suicide toutes les 40 secondes dans le monde. Cela équivaut à environ 800 000 personnes dans le monde. Ce sont donc plus de morts que du paludisme, le cancer du sein ou les homicides.

Des disparités existent selon les personnes. Ainsi, les hommes se suicident globalement plus que les femmes. Exception faite de la Chine, qui est l’un des rares pays où les femmes se donnent plus souvent la mort que les hommes. Les méthodes utilisées sont également différentes : ainsi les hommes ont plus recours à la pendaison, les armes à feu ou l’empoisonnement au monoxyde de carbone, et les femmes font plus d’overdoses.

L’orientation sexuelle est également un motif de suicide. Ainsi, les jeunes LGBTI+ sont plus susceptibles de tenter de se suicider. De même, les tentatives ont tendance à augmenter avec l’âge. La Lituanie est le pays le plus touché au monde. Contrairement aux idées reçues, les pays asiatiques ne sont donc pas les plus touchés, le Japon, premier pays d’Asie, arrivant en 8e position.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de