© Italian Ministry of Culture

Les archéologues ont récemment fait des découvertes importantes. La statuette a été retrouvée dans une ancienne construction de Rome et elle date d’au moins 2 000 ans. Ils ont également fait d’autres découvertes importantes, plus précisément trois tombes en pierre, une urne et aussi le reste d’un corps qui a été identifié comme celui d’un jeune homme.

Une fouille très intéressante

Les archéologues qui ont fait cette découverte ont participé à la fouille d’un ancien complexe funéraire sous la Via Latina, l’une des plus anciennes rues de Rome. Lors de cette fouille, les archéologues ont trouvé une statuette de chien ainsi qu’une urne funéraire. Les chercheurs rapportent que leurs découvertes étaient toutes intactes. Ce qui est très impressionnant puisque la ville dans laquelle cette tombe a été découverte date du premier siècle avant Jésus-Christ, lors de la construction d’une conduite d’eau dans le quartier Appio Latino.

Durant cette époque, l’utilisation de la terre cuite était très fréquente surtout dans la construction des toits en pente. Ces toits étaient très populaires à l’époque car ils contenaient des trous ciselés qui laissent passer l’eau. La matière utilisée pour la fabrication de la tête de chien semble être la même que celle qui a été utilisée pour construire les toits et les gouttières.

La statue de chien intéresse particulièrement les chercheurs

Même si la matière est la même, la manière dont la statuette a été construite était purement esthétique. Selon les chercheurs, sa forme indique qu’elle était probablement destinée à devenir un objet décoratif ou à être offerte en cadeau. De plus, les chercheurs ont également découvert des tombes construites avec une base en béton. Selon eux, l’une était faite à partir de cendres volcaniques durcies, tandis que l’autre présentait des motifs en forme de filet sur les murs. La dernière tombe, quant à elle, présentait des dommages causés par un incendie qui s’est propagé pendant cette période. Les archéologues cherchent actuellement à découvrir à qui appartenaient les trois tombes retrouvées.

Par ailleurs, les chercheurs ont aussi mis au jour les restes d’un squelette humain qui a été enterré directement sous la terre. Selon les anthropologues, il s’agirait d’une personne de sexe masculin. A côté, l’équipe en charge de la fouille a trouvé une urne avec des fragments d’os.

En tout cas, la statue était l’objet principal de leur recherche car les détails sur celle-ci montrent le raffinement et la précision des dessins. Les chercheurs pensent qu’il est possible que l’objet ait été sculpté pour une personne de rang noble. D’ailleurs, à cette époque, c’étaient surtout les nobles qui possédaient des chiens, soit pour leur sécurité, soit pour leur tenir compagnie.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments