Cette statue illustre à la perfection tout le poids qui repose sur les épaules d’une mère de famille

Les mamans sont vraiment des personnes extraordinaires, elles nous donnent naissance, elles nous élèvent et prennent soin de nous, et ce, jusqu’à leur dernier souffle. Toutefois, le rôle de mère n’est pas forcément le plus simple et force est de constater qu’il faut avoir les épaules sacrément solides. En Espagne, une statue a été érigée, montrant tout le poids qui pèse sur les frêles épaules de nos mères.

LE POUVOIR D’UNE MÈRE

Le groupe culturel espagnol Asociación Culltural Octubre a érigé dans la ville de Torrelavega en Cantabrie, une gigantesque statue, nommée A mother’s Love (ou l’amour d’une mère), qui représente une femme, soutenant son enfant et portant sur son dos tout une montagne d’appareils ménagers, de linge, de poussettes, une table à repasser… Cette femme semble, comme qui dirait, au bout du rouleau et semble avoir du mal à maintenir un équilibre entre toutes ces tâches. Cette statue au réalisme frappant donne l’impression que la femme est prête à s’écrouler à tout moment.

Le groupe a souhaité représenter ici les inégalités qui pèsent au sein des familles, et ce dans le monde entier. En effet, même si les mentalités commencent à changer, on garde encore dans de nombreuses familles l’image de la mère qui doit s’occuper du foyer et de l’éducation des enfants. Cette construction vise à ouvrir les yeux et appelle à une répartition plus juste des rôles au sein des familles.

UN CONSTRUCTION EPHÉMÈRE

Cette statue a maintenant été démontée mais semble avoir touché son but. Les passants qui ont croisé sa route se sont questionnés et ont ouvert les yeux sur ce que tout le monde sait mais qui reste néanmoins invisible à tous. L’Asociación Culltural Octubre a d’ailleurs déclaré sur son compte Facebook que : « Notre protagoniste a quitté la rue. Elle nous a dit qu’elle s’était sentie très accompagnée et comprise et qu’elle espérait que son message sera mis en lumière. »

Cette femme n’était pas seule à arpenter les rues de Torrelavega. En effet, cette installation s’inscrivait dans le cadre d’une manifestation culturelle de plus grande envergure organisée par le groupe comme cela est fait régulièrement. Cette fois-ci le thème était la “Déconstruction” et on peut dire qu’ils ont réussi à “déconstruire” les clichés et les préjugés.


Tokyo est la ville la plus peuplée du monde. En 2016, elle compte plus de 42 millions d’habitants

— @DailyGeekShow