Robot
— © Kegan Sims / 2022 Oregon State University

Le robot bipède Cassie s’est récemment illustré en établissant un record mondial de vitesse sur 100 mètres. Bien que ses performances soient encore loin de celles des meilleurs athlètes humains, il s’agit d’une démonstration impressionnante de robotique et d’ingénierie.

Robot sprinteur

Conçue par la société Agility Robotics, Cassie avait été initialement présentée comme une plateforme de développement pour la recherche en robotique. En l’espace de cinq ans, ce robot bipède a réalisé des progrès impressionnants, complétant notamment un jogging de 5 km en un peu plus de 53 minutes en 2021, grâce à un ensemble d’algorithmes d’apprentissage automatique prenant en compte sa biomécanique unique.

« Cassie a constitué une plateforme de recherche pionnière pour l’apprentissage de la locomotion chez les robots », explique Devin Crowley, de l’université d’État de l’Oregon. « Mais terminer un parcours de 5 km était une question de fiabilité et d’endurance, laissant ouverte la question de savoir à quelle vitesse Cassie pouvait courir, ce qui nous a amenés à nous concentrer sur cette caractéristique. »

Durant une semaine, Cassie a suivi un entraînement simulé accéléré (correspondant à environ une année de tests en conditions réelles), mais il n’était pas seulement question de vitesse. Pour que le record mondial Guinness puisse être homologué, le robot devait se dresser sur ses jambes, puis revenir à cette position après avoir franchi la ligne d’arrivée plutôt que de simplement tomber. Une prouesse réalisée grâce à deux réseaux neuronaux assurant une transition fluide entre ces deux états.

« À l’instar du décollage et de l’atterrissage pour un avion, plus exigeants que son pilotage dans le airs, le démarrage et l’arrêt en position debout sont plus complexes que la course », explique Alan Fern, professeur d’intelligence artificielle. « Cette performance sur 100 mètres a été réalisée grâce à une conception mécanique avancée étroitement contrôlée par une intelligence artificielle. »

24,73 secondes

Cassie a complété son 100 mètres départ arrêté en 24,73 secondes, établissant ainsi un record mondial pour un robot bipède. Si son temps s’avère bien loin de ceux établis par les meilleurs sprinters humains, les chercheurs pensent que ses progrès ne pourront que s’accélérer à partir de là.

Le Guinness World Records souligne que d’autres records sont détenus par des robots qui se déplacent rapidement, mais comme celui-ci est basé sur une tâche compétitive standard entreprise par des humains, il s’agit « d’une étape concrète dans la locomotion des robots et une nouvelle démonstration de leurs capacités dans le monde réel ».

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments