Porter d’épouses, combat d’orteils… 10 sports complètement déjantés et pourtant bien réels

Le sport a toujours accompagné l’Homme. Aujourd’hui, il rassemble et égaye les foules, il s’agit d’un véritable vecteur de valeurs universelles. Toutefois, il existe des disciplines plus connues que d’autres. Certains sports peuvent paraître invraisemblables du fait de leurs règles et de leur pratique. Le DGS vous fait découvrir dix sports aussi insolites qu’intrigants.

 

LE PORTER D’ÉPOUSES

1-porter-epouse

Le porter d’épouses est un sport originaire de la Finlande. Les règles sont assez simples : un homme doit porter une femme, pas forcément son épouse, le long d’un parcours long de 253,5 mètres. Il doit passer plusieurs obstacles sans faire tomber son poids. La femme portée ne peut pas peser moins de 49 kilos, ce qui rendrait la tâche trop facile. Le vainqueur de cette course singulière remporte le poids de sa femme… en bière.

 

LE COMBAT D’ORTEILS

2-lutte-orteil

Le combat d’orteils est un sport imaginé par nos voisins britanniques. Les championnats du monde y sont organisés tous les ans depuis 1976. Il s’agit d’un mélange entre le bras de fer et le combat de pouces, mais avec les orteils. Habillés comme des catcheurs, les participants sont sans pitié… Pour le vainqueur de l’édition 2015, AlanNasty Nash”, il s’agit du “seul sport auquel les Anglais gagnent toujours”.

LE BOSSABALL

3-bossaball

Sport multidisciplinaire, le bossaball est né en Belgique. Il s’apparente au volley-ball tout en alliant des éléments du football, de la gymnastique ou encore de la capoeira. Le plus invraisemblable ? Les équipes, composées de trois à cinq joueurs, s’affrontent sur un terrain gonflable séparé par un filet où se trouvent deux trampolines. Les règles sont semblables à celles, encore une fois, du volley-ball : il faut faire en sorte que ses adversaires ne puissent pas rattraper le ballon. Les joueurs ont droit à 8 contacts qu’ils peuvent effectuer avec n’importe quelle partie de leur corps, la première équipe arrivée à 25 points remporte le match. Pour les curieux, une coupe du monde de bossaball est organisée tous les quatre ans.


Chaque jour, il se vend 548 Rubik’s cube en France, soit 200 000 Rubik’s cube vendus chaque année.

— @DailyGeekShow