— Yuganov Konstantin / Shutterstock.com

Si de nombreux facteurs influencent notre santé cardiovasculaire, un nombre croissant de recherches mettent en évidence l’importance d’une durée de sommeil adaptée pour la favoriser.

Un facteur longtemps sous-estimé

En 2010, l’American Heart Association (AHA) avait établi une liste de mesures clés visant à améliorer et maintenir la santé cardiovasculaire. Prenant en compte différents facteurs (alimentation, activité physique, IMC, exposition à la nicotine, pression artérielle et taux de lipides et de glucose sanguins), leur algorithme permettait de déterminer le score de santé cardiovasculaire de chaque individu.

Baptisée Life’s Essential 8, sa dernière version en date intègre un nouvel élément : le sommeil, dont la durée et la qualité sont aujourd’hui connues pour influencer le développement d’un certain nombre d’affections, telles que le diabète et l’insuffisance cardiaque.

« Il a un impact global sur notre santé », souligne Donald Lloyd-Jones, directeur de l’AHA. « Les personnes ayant des habitudes de sommeil plus saines présentent un risque plus faible de surpoids, de pression artérielle élevée et de diabète de type 2. »

— New Africa / Shutterstock.com

Selon les scientifiques, pour maintenir une santé cardiovasculaire optimale, les adultes devraient dormir entre 7 et 9 heures par nuit. Cette durée à été fixée à 10 à 16 heures pour les enfants de 5 ans ou moins, 9 à 12 heures pour ceux âgés de 6 à 12 ans et 8 à 10 heures pour les adolescents âgés de 13 à 18 ans.

L’importance d’un sommeil adapté pour la santé

Un sommeil adapté est connu pour favoriser la régénération des cellules, des tissus et des vaisseaux sanguins, améliorer le fonctionnement cognitif et réduire le risque d’un large éventail de maladies chroniques. Grâce aux technologies actuelles (objets connectés et applications smartphone), il est aujourd’hui plus aisé que jamais de suivre nos habitudes en la matière.

Pour améliorer sa qualité, les scientifiques recommandent évidemment de désactiver les notifications ou idéalement d’éteindre complètement smartphones et autres tablettes, afin que la lumière de leur écran ne perturbe pas nos rythmes circadiens et nos niveaux de mélatonine.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments