© Wikimedia / Michael Alvarez

Il se coupe la main pour se libérer d’un énorme bloc de pierre

Le 26 avril 2003, Aron Ralston est parti pour une journée de randonnée, dans un canyon de l’Utah. Dans son sac à dos il n’avait que l’essentiel : un baudrier, une corde, des sangles, des mousquetons, deux barres énergétiques et quatre litres d’eau… et une petite caméra qu’il emmenait absolument partout. Absolument seul, Aron s’enfonce dans les gorges et découvre les paysages. Mais lorsqu’il marche sur un bloc de quatre mètre de haut, son corps bascule, et le rocher déséquilibré par son poids le suit dans sa chute.

Aron se retrouve plus bas, avec sa main coincée et broyée par l’énorme bloc de pierre. Pendant six jours consécutifs, il tente de se tirer du piège, il appelle à l’aide, mais personne ne l’entend, personne ne lui vient en aide. Après ces heures interminables d’agonie, Aron pris la décision de s’amputer, il se coupa la main lui-même pour se libérer du rocher qui le bloquait depuis presque une semaine. Avec un bras en moins, il a réussi à s’extirper et trouver de l’aide. Les six jours de souffrance d’Aron ont tous été filmés par son appareil photo, son histoire a d’ailleurs été adaptée au cinéma.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de