Les singes facétieux en Inde ont l’habitude de voler les lunettes des touristes et de leur jouer de mauvais tours. Mais cette fois-ci, ils ont commis un larcin qui aurait pu avoir de lourdes conséquences en cette période de pandémie, alors que le pays compte plus de 5 000 décès pour plus de 190 500 cas confirmés.

Un butin dangereux

On se croirait dans un scénario de film catastrophe. Des singes ont dévalisé un technicien de laboratoire qui se déplaçait sur le campus de l’école de médecine de Meerut, près de New Delhi, et se sont emparés de trois échantillons de tests sérologiques pour le Covid-19 que le soignant transportait. Un larcin qui n’a pas manqué d’inquiéter que les primates ne contribuent à propager le nouveau virus extrêmement contagieux.

Les singes se sont donc emparés de trois échantillons avant de s’enfuir et de grimper sur des arbres. Les images sont rapidement devenues virales. Si l’un des voleurs a mâchouillé son butin, les échantillons, découverts plus tard, n’ont heureusement pas été endommagés selon les déclarations du directeur de la faculté de médecine de Meerut, Dheeraj Raj. « Ils étaient encore intacts et nous ne pensons pas qu’il y ait un risque de contamination ou de propagation », a-t-il déclaré.

Les trois personnes dont les échantillons sanguins ont été volés par les singes ont subi de nouveaux tests.

Des singes pilleurs de plus en plus agressifs

Les autorités indiennes sont en permanence confrontées au problème des singes voleurs, qui n’hésitent pas à dérober de la nourriture, des lunettes de soleil ou encore des téléphones portables. Dans de nombreuses zones rurales, les agriculteurs voient leurs récoltes pillées par des bandes de singes et ont demandé l’intervention des autorités locales pour contrôler leur population.

Les singes s’aventurent de plus en plus près des humains en Inde et provoquent des troubles, allant même jusqu’à attaquer des personnes. Pour les écologistes, la destruction de leur habitat naturel est la principale raison pour laquelle les animaux se déplacent dans les zones urbaines à la recherche de nourriture. Un problème qui ne touche pas que l’Inde. Pendant le confinement, une vidéo montrant une centaine de singes en train de se battre pour une simple banane en Thaïlande avait fait le tour de la toile.

— SoniaDigital / Shutterstock.com

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de