singe bébé
© Primates/Casetta et al. 2023

Une maman singe a été vue en train de dévorer le cadavre de son bébé dans un zoo européen. Celle-ci aurait traîné le bébé singe mort pendant quelques jours avant de le manger. Bien que cet acte puisse être considéré comme macabre et étrange, les scientifiques pensent qu’elle avait une raison assez particulière d’agir ainsi.

Elle a commencé à manger son petit au bout de deux jours

En août 2020, un drill – un primate de la famille des Cercopithecidae – femelle nommé Kumasi a donné naissance à un bébé singe mâle au parc safari Dvůr Králové, en République tchèque. Malheureusement, celui-ci est décédé au bout de huit jours. Les scientifiques indiquent dans la revue Primates que la cause du décès n’a jamais été déterminée, mais il semblait être en bonne santé à sa naissance.

Kumasi a transporté le cadavre de son petit dans l’enclos pendant deux jours et n’a pas laissé les gardiens du zoo y toucher. Les chercheurs pensent qu’elle n’acceptait pas sa mort, car elle regardait souvent ses yeux. « Les singes inspectent souvent le visage de leurs bébés morts comme ça, peut-être pour percevoir les mouvements oculaires. Lorsque les mères ne reçoivent aucun retour du bébé, cela signifie probablement que quelque chose ne va pas », ont-ils expliqué.

Comme elle n’obtenait aucune réponse au bout d’un certain temps, elle a commencé à traîner et à jeter le cadavre dans l’enceinte. Et vers la fin du deuxième jour, elle s’est mise à manger son cadavre. Elle a consommé une grande partie du corps avant qu’il ne soit finalement retiré de l’enclos. En revanche, aucun autre singe n’y a touché.

Ce n’est pas la première fois que le cannibalisme est observé chez les singes

Bien que cet acte de cannibalisme puisse être perçu comme un acte horrible, la maman singe aurait peut-être procédé ainsi pour récupérer de l’énergie après la gestation et augmenter ses chances de reproduction à l’avenir. Elisabetta Palagi, co-auteure de l’étude, indique que le fait qu’elle n’ait pas partagé la carcasse avec d’autres membres du groupe soutient cette hypothèse.

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que le cannibalisme infantile est expliqué comme un moyen d’augmenter les chances de reproduction chez les singes. En 2019, des chercheurs ont observé une femme manger les restes d’un bébé singe mort dans un parc national du Costa Rica. Celle-ci a donné naissance à un petit deux semaines plus tard.

Enfin, les scientifiques notent que l’âge du petit dévoré par sa mère pourrait également expliquer cet acte de cannibalisme. Ils expliquent que « plus le bébé est jeune, moins il est probable que l’attachement mère-enfant soit devenu suffisamment fort pour prévenir le cannibalisme maternel sur le nourrisson mort ».

Pour aller plus loin, arriverez-vous à reconnaître ces espèces de singes ?

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
lol?
lol?
9 mois

> En 2019, des chercheurs ont observé une femme manger les restes d’un bébé singe mort

ah bon ca ne concerne pas que les singes alors? cette femme a-t-elle expliqué son acte?