© Metropolitan FilmExport – Silent Hill / Allociné

Silent Hill est une licence très appréciée des amateurs d’horreur. En 2006, Christophe Gans adaptait avec succès le jeu vidéo au cinéma. Le cinéaste français était membre du jury de la 27e édition du festival de Gérardmer. À l’occasion, il s’est laissé aller à quelques confessions concernant ses futurs projets. Et parmi ses projets, il a évoqué un nouveau long métrage Silent Hill.

D’après le cinéaste, ce second opus se déroulerait toujours « dans cette ambiance de petite ville américaine, ravagée par le puritanisme ». Pour rappel, le premier opus de Silent Hill, qui est sorti en avril 2006, fait partie des meilleures adaptations horrifiques de l’histoire. Le film a effectivement rapporté cent millions de dollars, contre cinquante millions de budget. Il n’est donc pas étonnant que les studios de production veuillent renouveler l’expérience.

Gans a également saisi l’occasion pour revenir sur la suite, Silent Hill : Revelation, qui est sortie en 2012. « Honnêtement ? Je ne l’ai jamais vu. Je devais la réaliser, mais lorsque j’ai compris que les producteurs souhaitaient faire du film une sorte de Resident Evil, j’ai refusé. Je voulais rester fidèle à mon orthodoxie. Malheureusement pour la suite de Silent Hill, le verdict du public a été brutal, donc encore une fois, aucun regret », a-t-il déclaré.

En outre, le réalisateur français a déclaré qu’il travaillait également sur une adaptation du jeu Project Zero.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de