Shilajit
— Sudarshan negi / Shutterstock.com

Nichée dans les sommets imposants de l’Himalaya, une substance rare et précieuse connue sous le nom de shilajit a captivé la curiosité humaine pendant des siècles. Vénéré dans la médecine ayurvédique traditionnelle et dans diverses cultures anciennes, le shilajit est considéré comme un élixir de vie. Qu’en est-il réellement ?

Le shilajit : un produit qui nous vient des montagnes

Également appelé moumiyo, mumio, mumie ou mummiya, le shilajit est une substance unique qui se forme par la décomposition de matières végétales et de minéraux au fil des siècles. On le trouve surtout dans les fissures et les crevasses des roches dans les régions de haute altitude, en particulier dans l’Himalaya, les montagnes de l’Altaï, les montagnes du Caucase et d’autres régions montagneuses du monde. Le shilajit a une consistance résineuse, dont la couleur varie du brun foncé au noir.

Il est composé d’un mélange complexe de composés organiques, comprenant des substances humiques, de l’acide fulvique, des minéraux, des oligo-éléments et divers composants bioactifs. La composition spécifique du shilajit peut varier en fonction de son origine géographique. Notons que cette substance est utilisée depuis des siècles dans les systèmes de médecine traditionnels, tels que l’Ayurveda, le Siddha et l’Unani. Il est très apprécié pour ses prétendues propriétés thérapeutiques et est considéré comme un adaptogène, une substance qui aide le corps à s’adapter au stress et favorise le bien-être général.

Ainsi, le shilajit a été utilisé en phytothérapie traditionnelle pour traiter une grande variété de conditions, comme l’amélioration de l’énergie et de la vitalité, l’amélioration des performances physiques et mentales, le renforcement du système immunitaire et l’amélioration de la fonction cognitive. On pense également que le shilajit a des propriétés anti-âge et aide à la gestion de divers problèmes de santé comme la maladie d’Alzheimer et l’infertilité. Selon la médecine traditionnelle, le potentiel de ce produit est infini.

Shilajit
© SnarkleBadger / Wikimedia Commons

Les avantages potentiels du shilajit selon la science

Mais lorsqu’on se tourne du côté de la science, il faut admettre que les études sur le shilajit sont rares, et les résultats qui apportent des preuves sur ses bienfaits pour la santé et le bien-être sont encore plus rares. Quoi qu’il en soit, ces études suggèrent qu’il peut effectivement y avoir des avantages à l’utilisation du shilajit. En ce qui concerne les fameux effets antioxydants et anti-inflammatoires du shilajit, quelques petites études ont démontré que l’extrait de shilajit présentait effectivement une activité antioxydante significative.

Cela pourrait permettre de l’utiliser contre les dommages oxydatifs et l’inflammation. La recherche a également montré que l’extrait de shilajit était associé à des améliorations de la fonction cognitive, permettant notamment le déclin cognitif dans les modèles animaux de la maladie d’Alzheimer. Le shilajit est également promu pour ses effets sur le diabète. Dans ce domaine, certaines études suggèrent que le shilajit permettrait effectivement de réduire la glycémie et améliorerait les profils lipidiques dans des modèles animaux de diabète.

Il est important de noter que, bien qu’il y ait effectivement des études qui indiquent les avantages potentiels du shilajit, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour bien comprendre ses mécanismes d’action et confirmer son efficacité chez l’Homme. De plus, la qualité et la pureté du shilajit peuvent varier, ainsi que la tolérance de chaque individu à ce produit. Ainsi, pour l’instant, il n’y a pas suffisamment de preuves pour soutenir l’utilisation du shilajit à des fins médicinales.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments