― Christopher Halloran/Shutterstock.com

Les Ouïghours sont un peuple turcophone et à majorité musulmane sunnite qui habitent la région du Xinjiang, un territoire situé au nord-ouest de la Chine. Ce peuple subit actuellement une grande répression de la part du gouvernement chinois et ils sont justement au cœur du plaidoyer des sénateurs américains pour s’opposer à l’adaptation de la trilogie chinoise « Le Problème à trois corps » de Liu Cixin.

Liu Cixin approuve totalement la répression du gouvernement chinois envers les Ouïghours

Courrier International nous rapporte le vendredi 25 septembre 2020 que cinq sénateurs, menés par Marsha Blackburn du Tennessee ont adressé une lettre à Netflix le sommant de ne pas donner suite à son projet d’adaptation cinématographique de la trilogie Le Problème à trois corps de Liu Cixin. Le problème serait l’attitude désobligeante de l’auteur envers les Ouïghours au Xinjiang.

Les faits remontent à 2019, lorsque l’écrivain s’est exprimé auprès de l’hebdomadaire The New Yorker sur la répression que subissent les Ouïghours ainsi que d’autres musulmans au Xinjiang. Demandant s’il était contre cette répression, Liu Cixin a rétorqué : « Au contraire, le gouvernement soutient leur économie et essaie de les sortir de la pauvreté. » Il a ensuite ajouté que « si la Chine devait se transformer en démocratie, ce serait l’enfer sur terre ».

Netflix avortera-t-il ce projet ?

Pour les cinq sénateurs, au vu des déclarations de Liu Cixin, si Netflix poursuivait son projet de travailler avec cet écrivain, cela reviendrait à normaliser les crimes perpétrés par le Parti communiste chinois (PCC). Dans leur lettre, ils se disent ainsi « très inquiets après la décision de Netflix de faire des affaires avec un individu qui fait la promotion de la dangereuse propagande du PCC » et ajoutent que « face à de telles atrocités, ce n’est plus de la complaisance, seulement de la complicité ».

Pour information, Netflix a annoncé l’adaptation de la trilogie de science-fiction en une série dramatique. Les créateurs de la série Game of Thrones, D. B Weiss et David Benioff en personne devaient diriger la série aux côtés de l’écrivain lui-même qui serait producteur consultant. Mais il se pourrait qu’après l’intervention de ces sénateurs, le projet soit tué dans l’œuf.

Le journal en ligne chinois Guancha a argué que « pendant longtemps, les représentants du gouvernement américain et les membres du Congrès ont critiqué la coopération entre l’industrie cinématographique et télévisuelle des États-Unis et le marché chinois et ont tenté d’intervenir à plusieurs reprises ». Mais, dans tous les cas, le dernier mot ne reviendrait-il pas à Netflix ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de