Cette artiste illustre l’innocence de l’enfance dans des sculptures incomplètes pleines de poésie

L’enfance et les émotions qui y sont liées inspirent bon nombre d’artistes, tous en quête de dépeindre du mieux possible l’innocence qui la caractérise. Lene Kilde, une Norvégienne, la retranscrit à merveille en travaillant de sublimes sculptures faites de béton et de métal. La particularité de ces dernières ? Elles sont incomplètes.

Selon Mme Kilde, le langage corporel des enfants « est la plus pure forme de communication qu’il existe ». C’est en partant de ce constat que l’artiste norvégienne réalise ses superbes sculptures incomplètes. Elle se concentre ainsi sur les mains, les pieds et les jambes de nos jeunes protégés, et les met dans des situations typiquement enfantines : lorsqu’ils jouent, lorsqu’ils essayent les habits de leur mère, lorsqu’ils font du skateboard ou lorsqu’ils se prennent la main.

Autant de situations qui font du travail de Lene un art à part entière. En regardant de plus près ses sculptures, on se demande même comment elle fait ! Un talent étonnant à retrouver sur son site Internet, sa page Facebook et bien évidemment, son compte Instagram.


Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse.

— André Gide