Alors que la pandémie de Covid-19 et le nombre de cas semblent diminuer en Europe et que la campagne de vaccination s’accélère, les migrants et les sans-abris restent parmi les personnes les plus vulnérables face à la pandémie. Pour ces personnes, l’accès aux rendez-vous dans un centre de vaccination se traduit par un parcours du combattant car ils ne sont pas considérés comme prioritaires…

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de