— Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Depuis que Vladimir Poutine a décidé de lancer sa campagne d’invasion en Ukraine, de nombreuses rumeurs sur ses proches ainsi qu’à son propre sujet ont commencé à circuler. Parmi les plus persistantes d’entre elles, il y a la rumeur selon laquelle le président russe serait gravement malade. Une rumeur que les autorités russes ont démentie.

Depuis un bon moment déjà, nombreux sont ceux qui affirment que le président russe Vladimir Poutine ne serait pas au mieux de sa forme, et pourrait même être atteint d’une maladie grave. En guise de preuves, on a notamment pointé du doigt un visage plus bouffi, une démarche plus vacillante et un raisonnement irrationnel. Certains tabloïds affirment ainsi que Poutine aurait un cancer, la maladie de Parkinson, ou prendrait des stéroïdes. Les spéculations sur la santé du président Poutine ont atteint leur paroxysme après que l’ancien espion russe du MI6, Christopher Steele, a déclaré à Sky News que le président russe pourrait effectivement être gravement malade.

Il a même ajouté que cela aurait pesé dans sa décision d’envahir l’Ukraine. Face à ces rumeurs sans cesse croissantes sur la santé de Vladimir Poutine, les autorités russes ont finalement décidé d’évoquer le sujet, niant fermement que leur président soit en phase terminale d’une quelconque maladie. « Le président Vladimir Poutine apparaît en public tous les jours. Vous pouvez le voir sur les écrans, lire ses discours, écouter ses discours. Je ne pense pas que des gens sains d’esprit puissent discerner le moindre symptôme de maladie chez cet homme », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, sur TF1.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que la santé de Vladimir Poutine défraie la chronique, et ce, malgré ses décennies d’efforts pour cultiver une image d’homme viril au sommet de sa forme physique.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
louis
louis
5 mois

et macron ça va ?