— Dmitry Pistrov / Shutterstock.com

Quand il s’agit d’architecture et d’ingénierie, il n’y a pas de limite à l’inventivité humaine. Ainsi, pour relier deux de ses îles, l’archipel des Féroé a choisi de construire des passages sous-marins équipés du tout premier rond-point sous-marin au monde.

Les îles Féroé sont un archipel situé à mi-chemin entre l’Islande et la Norvège et constituent un territoire autonome du Royaume du Danemark. Pour se déplacer entre les différentes îles, divers moyens et chemins sont disponibles, dont des passages sous-marins. En 2016, l’archipel a commencé la construction de l’un de ces passages. Nommé « Eysturoyartunnilin », le passage est situé à 187 mètres sous l’océan Atlantique Nord. Le fameux tunnel sera bientôt ouvert au public et aux touristes. Au total, le tunnel mesure environ 11 kilomètres de long, et reliera les îles Streymoy et Eysturoy.

Mais l’aspect le plus impressionnant du passage sous-marin sera son rond-point central. En plus d’être le premier rond-point sous-marin au monde, ce dernier sera très impressionnant dans la mesure où il ressemblera à une énorme méduse. La gigantesque sculpture mesurera environ 80 mètres et sera composée de roches naturelles et d’acier. La structure ainsi que ses illuminations et autres décorations ont été entièrement imaginées par l’artiste féringien Tróndur Patursson, qui est maintenant âgé de 76 ans. S’adressant à The Guardian, l’artiste a expliqué que la mise en scène qu’il a imaginée symbolisait la solidarité des habitants des îles Féroé ainsi que la beauté de sa nature. Les autorités locales espèrent que l’inauguration de ce premier rond-point sous-marin au monde attirera plus de visiteurs dans l’archipel.

Le passage a officiellement ouvert le 19 décembre. Le passage dans le tunnel sera facturé 75 couronnes danoises (environ 1,60 euro) à titre de péage pour un aller simple. Il sera également possible de payer un abonnement annuel pour les navettes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de