LES ENFANTS D’ICARE D’ARTHUR C. CLARKE, 1953

Remarquable par sa portée philosophique, Les Enfants d’Icare, d’Arthur C. Clarke, se situe à contre-courant de tout ce qui se fait à l’époque. En effet, en pleine guerre froide et alors que les extraterrestres sont presque exclusivement représentés en fiction comme des êtres menaçants, son roman raconte comment des extraterrestres supérieurs et bienveillants, les suzerains, viennent sur Terre pour empêcher l’humanité de provoquer sa propre destruction et l’aider à s’élever vers un état supérieur. Emouvant et malgré tout foncièrement optimiste, Les Enfants d’Icare permit à la fois d’aborder la science-fiction d’une manière nouvelle mais également de croire en l’humanité.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de