— Chris Yunker / Flickr

L’année dernière, Kotaku accusait le studio de faire de la discrimination sexuelle. En effet, l’enquête publiée mettait au jour le système d’embauches et de promotions discriminant pour les employées du studio. Ce faisant, certains employés cités lors du procès auraient harcelé sexuellement leurs collègues. Aujourd’hui, Riot Games s’engage à verser une belle somme à toutes ses employées.

Après un dépôt de plainte collective, un accord à l’amiable a été conclu pour rééquilibrer cette différence de salaire. Le montant des indemnisations se fera donc au cas par cas. Chaque employée étant passée par Riot Games depuis novembre 2014 se verra verser une somme selon son contrat, son ancienneté et sa fonction au sein du studio. Au total, 10 millions de dollars.

C’est un coup dur pour les développeurs de League of Legends qui a vu son image s’entacher. Cependant, Riot Games précise sa volonté de changer. De nouvelles mesures ont donc été prises pour rééquilibrer l’égalité de salaire entre tous les employés. Un directeur de la diversité a été embauché. Des femmes ont été promues à des postes de direction. Et le processus d’embauche sera revu intégralement.

Cependant, un autre problème subsiste, celui du harcèlement. Selon les propos d’une employée actuelle retransmis par Kotaku, même si le fait que Riot Games dédommage ses employées est « formidable », elle ne peut malheureusement pas « guérir et avancer » sachant qu’elle continue de travailler aux côtés de certains « agresseurs présumés ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de