— kaschibo / Shutterstock.com

Les animaux sont parfois dotés de capacités dignes des meilleures oeuvres de science-fiction. S’il est de commune connaissance que les chiens sont dotés d’un odorat exceptionnel, ou que les chats peuvent voir dans le noir, il a récemment été déterminé que les requins sont capables de trouver leur chemin grâce aux champs magnétiques terrestres.

Un GPS naturel que les requins ont en commun avec les pigeons voyageurs et les dauphins

Cela fait très longtemps que les scientifiques ont émis l’hypothèse que les requins pourraient être capables d’utiliser les champs magnétiques terrestres pour naviguer dans l’océan lorsqu’ils parcourent de très longues distances. Cette théorie a été confirmée par les scientifiques de l’université d’État de Floride qui peuvent désormais affirmer que ce n’est pas par hasard si les requins suivent un chemin particulièrement précis et direct lorsqu’ils migrent d’un endroit à un autre. Selon les chercheurs, les champs magnétiques de la Terre servent ainsi de GPS naturel à ces animaux.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont soumis 20 jeunes requins-marteaux tiburo à des tests de sensibilité aux champs magnétiques, a rapporté The Guardian. L’un des tests consistait à mettre les requins dans un réservoir entouré de fils de cuivre qui simulaient les champs magnétiques. Au total, les requins ont été soumis à trois configurations différentes de la simulation : l’une reproduisant l’intensité et l’angle du champ magnétique de leur habitat d’origine, le second celui d’une zone située 600 kilomètres au nord, et la troisième à 600 kilomètres au sud. Les observations durant les tests ont permis de constater que durant la première simulation, les requins se sont naturellement dirigés vers le nord.

Au cours de la seconde, ils n’ont pas réagi au stimulus et ont pris des directions aléatoires. Les chercheurs ont expliqué que ce comportement était dû au fait qu’ils n’ont jamais été soumis à une configuration magnétique similaire. C’est face à la simulation du signal magnétique d’un site situé à 600 kilomètres au sud de l’endroit où ils ont été capturés qu’ils ont démontré qu’ils utilisaient effectivement ces signaux. Il a en effet été observé que durant ce test, les requins se sont tournés pour nager vers le nord, ou autrement dit vers l’orientation qui devait les reconduire jusqu’à leur zone d’habitation d’origine.

— Rajat Kreation / Shutterstock.com

Une possible implication au-delà de la simple orientation

Selon les scientifiques, cette étude publiée dans la revue Current Biology aide à expliquer comment les requins arrivent à toujours revenir exactement au même endroit chaque année pour se reproduire après avoir voyagé à travers de vastes océans et sur de très longues distances. « La manière dont les requins réussissent à naviguer au cours des migrations vers des endroits ciblés n’avait pas été résolue jusqu’à présent. Cette recherche soutient la théorie selon laquelle ils utilisent les champs magnétiques de la Terre pour les aider à trouver leur chemin ; c’est le GPS de la nature », a déclaré Bryan Keller, auteur principal de l’étude, dans un communiqué.

Il a également expliqué que si cela a pris autant de temps pour vérifier cette théorie, c’est parce que les requins sont des spécimens assez difficiles à étudier. Les chercheurs ont également expliqué que si les expériences effectuées n’ont été réalisées qu’avec une seule espèce de requins, ce comportement face aux champs magnétiques terrestres devrait également être observé auprès d’autres espèces comme le grand requin blanc qui est capable de voyager sur une distance de 20 000 kilomètres aller-retour. Outre la navigation, les chercheurs pensent également que les signaux magnétiques peuvent influencer la structure des populations de requins, et des études seront menées sur ce sujet.

Découvrez également 12 faits pour mieux connaître les requins.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de