La crevette-pistolet creuse son trou avec le gobie à ses côtés

Le gobie et la crevette-pistolet

On a affaire ici à de vrais partenaires, des colocataires de l’océan. La relation symbiotique est ici poussée à son extrême : la crevette-pistolet accepte de partager un trou qu’elle creuse pendant que le gobie surveille les alentours en cas de danger. Le poisson a une très bonne vue tandis que la crevette est presque aveugle. Lorsqu’ils sortent pour chasser, la crevette-pistolet garde le contact avec le gobie grâce à ses antennes : vivant au fond sans protection naturelle, la crevette a besoin du gobie, qui peut dissuader les prédateurs ou prévenir en remuant la queue. De son côté, la crevette fournit un abri au gobie.

Certains spécimens de gobie ont été observés ramenant des algues à la crevette-pistolet, qui se nourrit avec. Plus de 100 espèces de gobie développeraient une relation symbiotique avec des crevettes. 

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de