10 relations symbiotiques fascinantes du monde animal

La nature est souvent sans pitié et cela se vérifie dans le monde animal, où la survie est souvent acquise de haute lutte. Pourtant, des scientifiques ont observé à plusieurs reprises que certaines espèces développent des relations étonnantes avec d’autres animaux, comme un partenariat où chacun est gagnant. 

Force est de constater que les animaux peuvent nouer des relations pour le moins étonnantes entre eux. Bien souvent, on parle de relations symbiotiques : il s’agit d’une sorte de collaboration, une symbiose entre deux espèces différentes où le bénéfice est mutuel. Cela peut impliquer du nettoyage, une protection ou un partenariat pour chasser. Si parfois la frontière est mince, dans les cas existants, les deux espèces semblent trouver leur compte dans la relation.

Le pique-bœuf sur le dos d’une girafe

L’oiseau pique-bœuf et les grands animaux africains

Ce petit oiseau avec un bec fin ne vous dit peut-être rien (on le trouve sur le continent africain), mais il est pourtant reconnaissable au fait qu’il se trouve souvent sur le dos des éléphants, des rhinocéros ou des zèbres (des buffles également). On parle ici de relation symbiotique dans la mesure où le pique-bœuf nettoie les plaies de l’animal et le débarrasse des tiques et autres parasites. De son côté, il trouve de la nourriture riche en protéines sans trop d’efforts et aime profiter du sang de son hôte. Il s’agirait de fait d’une relation très ancienne (l’oiseau ayant un bec parfait pour percer la peau épaisse des grands animaux de la savane). Toutefois, le pique-bœuf se permet parfois de ne pas manger une tique si cette dernière n’est pas assez riche en sang… On imagine que c’est le prix à payer pour le service qu’il rend aux éléphants et autres buffles. 


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux