Cet oiseau africain collabore avec les humains pour trouver du miel

Le grand indicateur et les humains

C’est peut-être le plus bel exemple de relation symbiotique, cette fois entre un petit oiseau africain appelé le grand indicateur et un peuple africain de Tanzanie, les Hazda. L’oiseau répond à un appel spécial des humains et les mène vers le miel, qu’il sait trouver facilement. Les Hazda utilisent plusieurs sons différents tels que le sifflement, le cri ou même des mots pour attirer le grand indicateur. Lorsqu’il débusque une ruche sauvage, l’oiseau modifie son sifflement pour faire comprendre aux humains. Étonnamment, le grand indicateur n’est pas du tout domestiqué.

Il s’avère ici que cet oiseau apprécie la même nourriture que les humains. Ainsi, il mène les autochtones au miel, les Hazda grimpant à l’arbre pour récolter du miel. Une fois la récolte faite, ils laissent au grand indicateur un peu de miel fumé. Ce dernier se délecte ensuite de ce repas. D’après les recherches, cette relation serait très ancienne (des milliers d’années) entre les peuples africains et cet oiseau si particulier. Il semblerait en revanche que leur son émis pour appeler l’oiseau aurait changé avec les siècles et selon les régions.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de