— Who is Danny / Shutterstock.com

Le Covid long est un phénomène bien réel, et ça affecte beaucoup plus de personnes qu’on ne le pense. La durée d’une forme longue du Covid-19 peut être très variable, et un patient britannique a même été infecté par la maladie pendant plus de 500 jours avant de décéder.

Des chercheurs britanniques pensent avoir documenté la plus longue infection au Covid-19 jamais connue, chez un patient qui a été testé positif pendant un total de 505 jours avant sa mort. Le précédent record était celui d’une patiente de 48 ans, atteinte de diabète de type 2, dont l’infection au SARS-CoV-2 a duré 335 jours, selon une étude publiée dans la revue The Journal of Infectious Diseases. En ce qui concerne ce nouveau record, le patient – qui a choisi de rester anonyme – avait commencé à développer des symptômes respiratoires en début d’année 2020.

Si son état s’est légèrement amélioré au début, il a fini par être hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19 pour la 45e fois. Selon les médecins, le patient avait un système immunitaire affaibli qui l’empêchait d’éliminer correctement l’infection. Ils ont également précisé qu’il ne s’agissait pas d’un cas très répétitif de réinfection, puisque des séquençages génétiques ont montré qu’il s’agissait du même virus. Le patient ne semble pas avoir réussi à combattre la maladie, puisqu’il a fini par décéder en 2021. Pour l’instant, les médecins n’ont pas révélé les circonstances et les causes exactes de sa mort.

Notons que si ce patient a eu la plus longue infection au Covid-19 jamais documentée, il n’est pas le seul à avoir subi cette longue infection à la maladie. Il faisait d’ailleurs partie d’un groupe d’étude comprenant huit autres individus.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments