recluse brune
― Nick626 / Shutterstock.com

Appelée recluse brune ou araignée violoniste, Loxosceles reclusa est une espèce d’araignée originaire d’Amérique du Nord. En général, celle-ci n’est pas agressive. Cependant, elle n’hésite pas à attaquer lorsqu’elle est dérangée ou quand elle se sent menacée. Des scientifiques indiquent dans un récent rapport que deux patients ont développé une maladie rare après avoir été mordus par l’arachnide.

Des lésions étranges sur le corps

Le premier patient est un homme de trente ans. Ce dernier est venu à l’hôpital avec plusieurs symptômes, dont des nausées, des vomissements, des douleurs musculaires et une lésion douloureuse au niveau de son épaule gauche. Le second patient est une femme de 28 ans qui est venue à l’hôpital à cause de fortes lombalgies. Cette dernière avait également une lésion étrange sur le corps.

Dans les deux cas, les médecins ont remarqué que les patients avaient le blanc des yeux jaunâtre. Appelé ictère scléral, ce phénomène est causé par l’accumulation d’un pigment appelé bilirubine dans le sang, qui se produit lorsque les globules rouges se décomposent.

Les résultats d’un test sanguin ont ensuite démontré que les deux patients souffraient d’une maladie appelée anémie hémolytique auto-immune chaude. Les médecins indiquent que cette maladie a été provoquée par la morsure d’une recluse brune, une petite araignée venimeuse avec une marque en forme de violon sur la tête.

recluse brune

La morsure de l’araignée peut être indolore

Les patients se sont rétablis après avoir suivi un traitement à base de fluide intraveineux et de corticostéroïdes. L’homme s’en est sorti sans séquelles. En revanche, il y a eu quelques complications avec la femme. Les médecins notent qu’elles n’étaient pas liées à la morsure. Enceinte de six semaines, la jeune femme a fait une fausse couche. En outre, ayant des antécédents d’abus de drogues, elle a développé une encéphalopathie métabolique toxique aiguë. Il s’agit d’une maladie cérébrale liée au sevrage de l’alcool et des drogues.

Les morsures de recluses brunes sont généralement difficiles à diagnostiquer. Bien qu’elles puissent être sans douleur, elles deviennent très vite irritantes, rouges et enflammées. Les douleurs peuvent s’intensifier et une cloque peut se former. Elles peuvent également provoquer une nécrose ou la mort des tissus sur la zone touchée.

L’araignée se rencontre principalement sur le continent américain. Cependant, les envois de marchandises et le réchauffement climatique ont entraîné sa propagation sur d’autres continents. Plusieurs cas suspects de morsures ont été signalés en France, mais il semblerait qu’une autre araignée soit à l’origine de celles-ci.

Pour aller plus loin, découvrez 9 araignées parmi les plus dangereuses du monde.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments