Le Retour de Mary Poppins, un deuxième volet qui va enchanter des générations entières à son tour

Il n’y avait certainement pas de meilleure période pour la sortie de ce film. Juste avant Noël, Disney nous fait revivre les aventures de la plus célèbre des nounous : Mary Poppins.

 

Le pari était difficile, mais il est réussi

Sortie en 1964, cette comédie musicale enchanteresse a séduit son époque et a su inspirer les générations suivantes. Et c’est de là que le film tire sa force : toute l’équipe de cette suite est composée d’enfants que Mary Poppins a émerveillés.
Aucun d’eux ne pouvait donc imaginer faire un film qui ne soit pas à la hauteur du personnage imaginé par Pamela Lyndon Travers.

Le simple nom de Mary Poppins ravive tellement d’émotions que pour la séquence mélangeant acteurs réels et dessins animés, d’anciens animateurs Disney sont sortis de leur retraite pour un dernier baroud d’honneur. Ce fabuleux mélange de l’ancienne et de la nouvelle génération d’animateurs fait de cette scène une grande prouesse technique.

© YouTube

 

Le Chef d’Orchestre

Après leur fructueuse collaboration sur le film Into The Woods, adaptation cinématographique de la célèbre comédie musicale de Stephen Sondheim, Disney confie une fois de plus les rennes à Rob Marshall. Il est habitué des adaptations de comédies musicales au cinéma avec notamment Chicago et Nine. Avec Le Retour de Mary Poppins, il a enfin l’occasion de réaliser un film original et de rendre hommage aux comédies musicales classiques du cinéma de son enfance.

© Disney

 

Un casting parfait en tout point à peu de chose près

Mais il restait encore une chose épineuse à résoudre : qui pour remplacer Julie Andrews dans le rôle titre ? Encore une fois, la réponse se trouve dans Into the Woods.
Rob Marshall et Disney avaient été impressionnés par le jeu, le talent vocal et la force de travail d’Emily Blunt (La fille du Train, Le Diable s’habille en Prada) qui interprétait la femme du boulanger.

Actrice Britannique brillante à l’esprit vif, d’un naturel chaleureux sachant chanter et danser, elle s’est très vite imposée comme une évidence pour la production. Et il n’en fallait pas moins pour être à la hauteur du rôle et des nouvelles chansons composées par Marc Shaiman et Scott Wittman (Hairspray).

Et ce n’est pas tout. Le film s’offre un casting 5 étoiles pour accompagner Emily Blunt. Tout d’abord, Lin-Manuel Miranda, la nouvelle coqueluche de Broadway couronnée de l’immense succès de Hamilton sur scène et de Vaiana au cinéma, il interprète le rôle de Jack, allumeur de réverbère à la bonne humeur dans ce Londres des années 30 qui accompagnera Mary Poppins et la nouvelle génération des enfants Banks dans leurs aventures.

Meryl Streep est aussi de la partie pour une séquence sans dessus-dessous. Les acteurs britanniques Ben Whishaw (Cloud Atlas, Spectre), Colin Firth (Bridget Jones, Kingsman) et Julie Walters (Harry Potter, Mamma Mia) viennent prêter respectivement leur sensibilité, leur flegme et leur bonhomie à cette aventure familiale haute en couleurs. Et non content d’être le plus beau des cadeaux, “Le retour de Mary Poppins” nous offre deux belles étoiles en haut du sapin, deux grandes légendes Disney : Angela Lansbury et Dick Van Dyke (Bert dans le premier opus). Âgés de plus de 90 ans, ils viennent pousser la chansonnette et faire quelques pas de danse le temps d’un guest star.

© Disney

Rémi Gomes

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux