― LM Gray / Shutterstock.com

L’on pense tout de suite aux requins, lions, hyènes et crocodiles lorsque l’on parle des animaux les plus agressifs au monde. Cependant, le ratel, un mammifère de la taille d’un chat, serait l’animal le plus agressif de la planète. Celui-ci peut être trouvé du nord de l’Inde à la péninsule arabique et dans toute l’Afrique subsaharienne, à l’exception de Madagascar.

Il ne pèse pas plus de 15 kilogrammes

Connaissez-vous le ratel, un animal si agressif qu’il est même craint par les plus grands prédateurs de la savane ? Cet animal n’est ni un blaireau ni un putois : c’est votre pire cauchemar. Également connu sous le nom de « zorille du Cap », le ratel fait partie de la même famille que le blaireau et le furet. C’est la seule espèce actuelle du genre Mellivora. Il mesure 75 centimètres de longueur et environ 30 centimètres de hauteur. A l’âge adulte, le mâle pèse environ 12 kilogrammes. En revanche, la femelle ne dépasse pas les 6 kilogrammes.

Il est facile de reconnaître le ratel grâce à son pelage bicolore. Le haut de sa tête et son dos sont blancs, tandis que le reste de son corps est noir. Il peut s’adapter à divers types d’habitats. Il recherche principalement sa nourriture sur terre, mais peut également grimper aux arbres pour s’attaquer aux ruches sauvages.

Le petit animal est particulièrement friand de miel, d’où son surnom « honey badger », ce qui signifie blaireau du miel en français. Certaines légendes prétendent qu’il se fait aider par l’indicateur, un oiseau qui chante de façon spécifique et répétitive, pour trouver les nids d’abeilles. Cependant, une expédition centrée sur le ratel a démontré que l’oiseau profite seulement des ruches préalablement trouvées par le petit animal agressif.

Il n’hésite pas à s’attaquer à plus grand que lui

Le ratel ne se nourrit pas uniquement de miel. Il mange également toutes sortes de petits animaux comme les vers de terre, les termites, les scorpions, les lézards, les porcs-épics et les serpents, même venimeux. Il supporte notamment certains venins mortels ou dangereux pour l’Homme, comme le venin des vipères heurtantes et des cobras du Cap.

En plus des petits animaux, le ratel peut également s’attaquer à plus grand que lui. Il peut effectivement s’en prendre à des animaux impressionnants comme les gnous, les antilopes, les lions et les guépards. Sa peau particulièrement épaisse lui permet notamment de résister aux différentes piqûres et morsures d’animaux.

Enfin, il est particulièrement difficile de capturer ce petit animal féroce. Considéré comme l’animal le plus agressif de la planète, le ratel est une authentique machine de guerre à l’esprit retors : engagé dans un combat au corps-à-corps, il adore arracher les testicules de ses adversaires et les regarder lentement se vider de leur sang avant de porter le coup fatal ! Sa peau résiste aux piquants du porc-épic et son organisme est immunisé contre le venin des serpents ! Morale de l’histoire : ne jamais juger un livre d’après sa couverture, vous pourriez amèrement le regretter…

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de