Les 8 personnes les plus riches du monde possèdent plus que 3,6 milliards de personnes

Chaque année, l’écart entre les plus pauvres et les plus riches s’agrandit. Aujourd’hui, les 8 milliardaires les plus riches possèdent autant que les 3,6 milliards les plus pauvres du monde.

Bill Gates Amancio OrtegaWarren BuffetCarlos Slim HelùJeff BezosMark ZuckerbergLarry EllisonMichael Bloomberg, voici les noms des 8 PDG et actionnaires les plus riches du monde. Tous à la tête de véritables empires financiers comme Microsoft, Amazon ou Facebook, ces 8 milliardaires sont très représentatifs de la triste réalité. Alors qu’une personne sur 10 vit avec moins de 2 dollars par jour, le patrimoine cumulé des 1 % les plus riches de la planète a dépassé celui des 99 % de la population mondiale restante, d’après un rapport de l’ONG Oxfam au cours de l’année 2016.

Bill Gates, 1ère fortune du monde
Bill Gates, 1ère fortune du monde, prend la parole au forum économique de Davos

Les inégalités se font plus grandes, d’année en année, pour atteindre des seuils records, Oxfam explique qu’il y a 5 ans, 388 personnes possédaient autant que la moitié la plus pauvre de la population, aujourd’hui, le chiffre s’est réduit à 8… En révélant cette information à quelques jours du forum économique de Davos tenu par les plus grands PDG du monde, espérons qu’Oxfam déclenche une prise de conscience.

L’ONG dénonce la pression et les inégalités qui frappent les salaires partout dans le monde. Elle explique ainsi qu’un PDG d’une entreprise cotée en bourse à Londres gagne autant que 10 000 ouvriers bangladais de l’industrie textile. Pour réduire ces inégalités, Oxfam a manifesté le souhait que les gouvernements augmentent le salaire minimum pour que les plus pauvres puissent toucher un salaire décent, tout en favorisant l’égalité homme/femme en matière de salaires. N’oublions pas qu’en France, 8,8 millions de Français vivent encore sous le seuil de pauvreté…

enfants-afrique

L’ONG explique que l’allègement fiscal constant des entreprises limite les ressources que l’État pourrait injecter dans le service public et l’aide aux plus pauvres. Si la question de l’impôt alimente bien des débats, les paradis fiscaux protègent illégalement des sommes faramineuses qui privent le système. D’après Oxfam, de plus en plus de contribuables se réfugient dans les paradis fiscaux ; ainsi sur les 201 plus grandes entreprises du monde, plus de la moitié ont des antennes dans les paradis fiscaux. L’an dernier, les paradis fiscaux détenaient un douzième de la richesse mondiale.

Si l’impôt était légalement prélevé sur les avoirs financiers africains, l’Afrique pourrait scolariser tous les enfants du continent et assurer des soins de santé considérables d’après Oxfam. La quête de l’ONG semble bien utopiste dans ce monde régi par le capitalisme vorace, il faut pourtant se souvenir de ce que disait le poète René Char « L’impossible, nous ne l’atteignons pas, mais il nous sert de lanterne ».


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux