— pixinoo / Shutterstock.com

On se rend parfois compte de la valeur d’une chose qu’une fois qu’on l’a irrémédiablement perdue. Cela a notamment été le cas de la société Excite qui a failli racheter Google pour la « modique » somme de 750 000 dollars. Maintenant Google est au sommet, mais l’on ne se souvient quasiment plus d’Excite.

Lorsque Google en était encore à ses balbutiements dans la Silicon Valley en 1999, il a presque été vendu au comptant. La société qui avait eu cette incroyable opportunité se nommait Excite. Tout comme Google, Excite était un portail Internet qui a été conçu par six étudiants de Stanford. S’appelant à l’origine Architext, le portail avait eu beaucoup de succès dès ses débuts, collaborant avec les plus grandes enseignes, comme Apple et Microsoft, juste deux années après sa création.

Acquérant d’autres moteurs de recherche et d’autres entreprises les unes après les autres, Excite avait tout pour réussir, dont une proposition de Larry Page et Sergey Brin pour l’acquisition de Google au prix d’un million de dollars. En effet, les deux fondateurs du célèbre moteur de recherche désiraient le vendre pour se focaliser sur leurs études. La première offre de Page et Brin fut refusée par George Bell, le PDG d’Excite. Et même quand le prix descendit à 750 000 dollars, George Bell continua de refuser.

À la suite de cette erreur tactique de la part d’Excite, l’entreprise a périclité jusqu’à faire faillite en 2001 pour cause de mauvaise gestion. Aujourd’hui, Google est l’une des entreprises les plus puissantes au monde, et certains utilisateurs font des recherches sur Google pour savoir ce qu’il en est d’Excite. Cette incroyable histoire a notamment été confirmée par Vinod Khosla, le fondateur de Khosla Ventures, lors de la conférence Disrupt organisée par TechCrunch en 2010.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de