5-boxer-photo 6-boxer-photo

Le boxer

Le museau du boxer a beaucoup rétréci par rapport au début du XXe siècle. Il s’agit d’un chien prognathe, qui a la mâchoire avancée. A l’image des autres races présentant cette caractéristique, le boxer a du mal à contrôler sa température corporelle, la gueule étant nécessaire à cet effet. Les boxers ont en outre plus tendance à développer des cancers que d’autres races de chiens.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de