© Fcb981 / Wikipedia

Savez-vous ce que les anciens Mayas ont placé dans ces incroyables structures monumentales que sont les pyramides ?

Mais qu’y a-t-il exactement à l’intérieur ?

Les Mayas, peuple disparu, ont construit des centaines et des centaines de pyramides dans ce qu’on appelle la Méso-Amérique. Ils y ont placé une très grande variété d’artefacts.

Tout comme les pyramides de l’Égypte ancienne, les pyramides bâties par les Mayas contenaient des trésors des plus impressionnants et des plus riches, ainsi que des sépultures. Mais elles pouvaient aussi contenir des pyramides plus petites, à l’intérieur des plus grandes, comme des poupées russes. Par exemple, si l’on prend la pyramide El Castillo, sur le site de Chichén Itzá dans la péninsule du Yucatán, elle contient une pyramide dans une pyramide dans une pyramide.  

Denisse Lorenia Argote Espino, chercheuse à l’Institut national d’anthropologie et d’histoire du Mexique (INAH), a noté que la construction d’une pyramide au sommet d’une autre pyramide « était une pratique courante à l’époque préhispanique » et que « les structures principales des longues colonies ont généralement plusieurs étapes constructives ». Pour autant, ces pyramides imbriquées n’étaient pas les choses les plus courantes que les archéologues ont trouvées dans les pyramides mayas. Certaines étaient utilisées pour faire des rituels, d’autres servaient de tombeaux aux dirigeants ou à d’autres membres.

— Millionstock / Shutterstock.com

De nombreux artefacts

Ces sépultures pouvaient contenir de nombreux artefacts comme des masques de jade, utilisés pour les défunts, des perles de jade, ou encore des lames d’obsidienne et des épines de galuchat. Tout un tas d’objets qui étaient un symbole d’abnégation pour les Mayas. Les objets en jade étaient très appréciés des Mayas. On peut notamment citer l’un des plus célèbres, un trône de jaguar trouvé dans la pyramide d’El Castillo. « Les Mayas classiques estimaient la jadéite non seulement pour sa préciosité et sa beauté, mais aussi comme une pierre d’une grande importance symbolique », a écrit Karl Taube, professeur d’anthropologie à l’université de Californie. « Le jade était un élément important des rites funéraires et de la conjuration rituelle des dieux et des ancêtres », ajoute-t-il.

Dans les pyramides mayas, on trouvait donc des artefacts remarquables, dont notamment un fragment de ce qui pourrait être le plus ancien calendrier maya jamais trouvé, daté de plus de 2 200 ans. Il a été trouvé dans une pyramide sur le site de San Bartolo, dans le nord du Guatemala. De même, l’escalier d’une pyramide à Copan, au Honduras, porte une inscription massive contenant plus de 2 000 glyphes mayas. L’inscription raconte l’histoire des dirigeants de Copan. Les hiéroglyphes mayas étaient un système d’écriture à glyphes qui représentaient des sons formant des mots que les chercheurs peuvent lire et traduire.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Aubel Alain
Aubel Alain
5 mois

Vous dites au début de votre article que le peuple Mayas a disparu. C’est faux, le peuple Mayas existe toujours au Mexique comme au Guatemala ils sont au nombre de 200 à 300000 individus dans les forêts du Père. Seule la Culture Maya a disparue