Horizontales, changeantes… 5 types de pupilles aussi étranges que fascinantes dans le monde animal

Parmi toutes les différences identifiables entre le monde animal et les humains, les yeux constitue peut-être la plus remarquable. En effet, les animaux regorgent de différence à ce niveau-là que ce soit au niveau des capacités mais également visuellement. Chez l’Homme, seule la couleur diffère. La rédaction du Daily Geek Show vous propose aujourd’hui cinq pupilles particulières au sein du monde animal.

 

Pixabay

Une pupille marquée d’un trait à la verticale

Exemples d’animaux avec ce trait : Les chats, les renards, crocodiles, serpents

La pupille orientée verticalement sert principalement à la précision. En effet, elle permet une mise au point avec une précision extrême, et dans une multitude d’éclairages en toute sorte. Que ce soit avec une faible luminosité ou en plein Soleil, l’adaptation est possible. À titre d’exemple, la pupille d’un chat peut s’élargir 135 fois, contre 15 pour l’œil humain.

Quand la pupille verticale s’élargit chez un individu, cela signifie que l’animal est en train de déterminer la distance à partir de laquelle les images, et les visuels qu’il a deviennent flous. C’est un fonctionnement similaire aux réglages sur un appareil photographique, comme sur votre smartphone.

C’est une pupille présente sur de nombreux prédateurs nocturnes dont la chasse fonctionne par embuscade. Estimer la distance, c’est donc le principal avantage qui découle de ce type de pupille, notamment pour l’aider dans la distance qu’il doit bondir ou courir jusqu’à son repas.


Le mur de Berlin, “Mur de la honte”, qui a séparé des familles pendant 28 ans, a été construit en une nuit le 12 août 1961.

— @DailyGeekShow