― Evgeniyqw / Shutterstock.com

Un grand félin se promène en toute liberté depuis le 13 octobre dernier dans le département du Pas-de-Calais, autour des communes de Frévent et Auxi-le-Château. Pour l’instant, les autorités ne savent pas d’où il provient. Comme personne n’est encore parvenu à capturer l’animal, la préfecture du département a autorisé son abattage.

La préfecture du département a donné l’autorisation d’abattre le puma dans toutes les communes de l’arrondissement d’Arras. Elle précise qu’il ne peut être chassé que par les lieutenants de louveterie, les agents de l’office français de la biodiversité ou des gendarmes.

Suite à cette décision, les internautes ont lancé une pétition au cours du week-end dernier pour traiter l’animal avec respect. Celle-ci a été signée par plus de 11 000 personnes ce dimanche en fin de soirée. « A l’heure actuelle, aucune attaque, qu’elle soit sur l’être humain ou sur un animal, n’a été déplorée (…) Le Préfet a donc autorisé la mise à mort d’un fauve dangereux n’ayant causé aucun trouble à l’écosystème », ont indiqué les auteurs de la pétition.

En réponse à cette pétition, la préfecture a expliqué qu’il est impossible d’endormir l’animal. Pour l’endormir, il faudrait lui loger une seringue hypodermique. Or, pour cela, il faudrait tirer à moins de 20 mètres. Cependant, personne n’est capable de réaliser cette prouesse sur un fauve dont on ne connaît pas le tempérament.

Pour rappel, le puma fait partie des espèces en danger d’extinction aux États-Unis.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de