puits souhaits
Image d’illustration — Riki92 / Shutterstock.com

Des archéologues ont mis au jour un ancien puits à souhaits étonnamment bien conservé dans le sud de l’Allemagne. Vieux de plusieurs millénaires, celui-ci renfermait plus d’une centaine d’objets.

Une structure en bois vieille de 3 000 ans

Découverte près de la ville bavaroise de Germering, cette structure en bois se distingue assez largement des puits à souhaits modernes, dans lesquels des pièces sont jetées afin que des voeux se réalisent. Selon les archéologues, les objets découverts à l’intérieur avaient été placés délicatement par les humains qui occupaient le site durant l’âge du bronze.

« Un tel état de préservation après 3 000 ans est extrêmement rare », explique Jochen Haberstroh, qui a participé aux fouilles. « Ses parois en bois, encore humidifiées par les eaux souterraines, sont parfaitement conservées, ce qui explique le bon état des matériaux organiques qu’il contenait, dont l’analyse pourrait fournir davantage d’informations sur le quotidien des colons de l’époque. »

Parmi les artefacts découverts figurent plus de 70 récipients en argile bien conservés (dont de nombreux bols, tasses et pots décorés), une vingtaine d’épingles de robe en bronze, un bracelet, quatre perles d’ambre, deux spirales en métal, une dent d’animal montée ainsi qu’une pelle en bois.

Leur nature et état suggèrent qu’il s’agissait d’offrandes rituelles, probablement déposées par les villageois dans l’espoir d’obtenir de bonnes récoltes. « Ces objets n’ont pas été jetés mais descendus dans le puits », soulignent les archéologues.

Des milliers d’artefacts anciens découverts sur le site

Cette découverte est intervenue en décembre dernier sur le site d’un important projet de construction. Depuis 2021, les fouilles archéologiques y ayant été réalisées ont permis la mise au jour de quelque 13 500 artefacts datant de l’âge du bronze et du début du Moyen Âge.

Actuellement examinés de près par les chercheurs de l’Office d’État bavarois pour la conservation des monuments, les objets du puits à souhaits rejoindront prochainement la collection du musée des sciences de Germering.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments