Personne n’ignore le nom de la plus célèbre prison du monde. Alcatraz fut tour à tour une forteresse militaire, puis une prison militaire haute sécurité. Aujourd’hui site historique, elle est, dans l’imaginaire collectif, la forteresse la plus impénétrable du monde. À tort visiblement, puisqu’un immense tunnel a été découvert sous les fondations du bâtiment. Explications. 

 

Brève histoire de cette prison mythique

Découverte en 1775 par un Espagnol, qui nomme l’île « alcatraces » qui signifie pélican. Anglicisé plus tard, ce nom deviendra rapidement connu dans le monde entier, jusqu’à devenir partie intégrante de la culture populaire. Située dans la baie de San Francisco, c’est cet emplacement stratégique qui convainc les Américains d’en faire une forteresse militaire au début des années 1850. Cependant, son utilité défensive fut rapidement remise en question, et l’équipement militaire dont elle était équipée devint quant à lui rapidement obsolète.

La décision fut prise, après des efforts de consolidation du bâtiment, de transformer le lieu en prison militaire en 1868. Dès lors, le bâtiment se forge une réputation solide de lieu impénétrable, par son isolement, et les conditions météorologiques extrêmes dont elle est entourée (vent violents, eau glacée). Mais c’est véritablement à partir de l’année 1933 que la prison gagne sa popularité et s’impose, au cinéma comme dans le médias, comme la prison la plus sévère des États-Unis. Devenue prison fédérale, elle offre alors très peu de privilèges aux prisonniers mais leur promet néanmoins le respect de 4 droits fondamentaux : la garantie d’être nourris, d’être habillés, d’être abrités et de recevoir une assistance médicale en cas de besoin.

Pour déshumaniser les prisonniers, ils étaient constamment associés à leur numéro de matricule, et les gardiens étaient au nombre de 1 pour 3 prisonniers, contre 1 gardien pour 12 à 30 prisonniers pour une prison ordinaire. Outre les conditions de détention exceptionnelle, la prison d’Alcatraz est connue pour avoir abrité des prisonniers célèbres, comme Al Capone, Machine Gun Kelly, ainsi que Robert Stroud.

 

Et qu’en est-il aujourd’hui ? 

C’est grâce à l’utilisation d’un matériel de pointe que des archéologues de l’université américaine de Binghamton ont découvert sous la fameuse prison un immense tunnel qui remonterait au XXIe siècle. Ce tunnel daterait en réalité des années 1860, donc de l’époque où la forteresse n’était qu’un fort militaire. À l’aide de radars et de scanners spéciaux, les chercheurs ont révélé au grand jour ce couloir sous terrain composé de briques, qui parcourt la prison et est équipé d’un véritable système de ventilation. 

Comme le déclare Thimoty de Smet , l’archéologue ayant mené les recherches « C’est extraordinaire de découvrir un pan d’histoire juste sous nos pieds. Cette découverte est surprenante. Le tunnel a été parfaitement conservé alors qu’il ne se trouvait qu’à quelques mètres de la surface. Le sol en béton de la prison est vraiment mince. »

Si officiellement, aucun prisonnier n’a réussi à s’échapper de la prison d’Alcatraz, le mystère reste entier au sujet de trois prisonniers qui avaient réussi à braver la surveillance des gardiens dans la nuit du 11 au 12 juin 1962. Selon certaines rumeurs, ils auraient péri en mer sur un radeau de fortune, tandis que l’absence de corps entretient la légende selon laquelle ils auraient survécu à l’évasion.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de