— SUPACHAI LAINGAM / Shutterstock.com

Un poulet sans tête, vous y croyez ? Eh bien, figurez-vous que c’est réellement arrivé, aux États-Unis, dans les années 1940…

Connaissez-vous l’incroyable histoire qui a eu lieu le 10 septembre 1945 dans le Colorado aux États-Unis, et plus précisément dans la ferme de Lloyd Olsen ? Le fermier a coupé la tête, volontairement, d’un de ses poulets nommé Mike. Avec un cou plus haut que la norme, il espérait obtenir une belle pièce de viande. Une aubaine pour lui ce poulet ! Mais c’était compter sans un petit imprévu…

Pour abattre l’animal, le fermier a utilisé une hache. Mais cet instrument a dévié, très légèrement certes, mais suffisamment pour que la veine jugulaire reste intacte, ainsi qu’une oreille et le tronc cérébral. En plus de cela, un caillot de sang s’était formé et a donc empêché le poulet de saigner à mort. Le résultat de tout ça ? Il a pu survivre sans sa tête, à la surprise du fermier, qui l’a finalement nourri en lui versant du lait ou de l’eau directement dans l’œsophage, grâce à une pipette.

Nouvelle surprise, et pas des moindres, le poulet Mike est devenu un poulet de luxe, un phénomène de foire, qui a rapporté à la famille de la ferme Olsen 4 500 dollars par mois, jusqu’à ce qu’il finisse par mourir étouffé dix-huit mois après !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments