Grâce à ce potager novateur, les plantes poussent 3 fois plus vite et consomment 90 % moins d’eau

IKEA ne semble plus vouloir se contenter de commercialiser des meubles en kit. L’entreprise suédoise travaille en effet sur un prototype de potagers miniatures capables de faire pousser légumes et herbes aromatiques trois fois plus rapidement qu’un potager classique. Le tout en consommant 90 % moins d’eau que la normale. Le Daily Geek Show vous dit plus sur ce prototype.

Lokal by IKEA

Baptisé Lokal, ce prototype de potager miniature hyper-efficient a été développé par le laboratoire d’innovations Space10, situé au Danemark. Il a été présenté à la fin du mois de septembre dernier lors du London Design Festival. Ce mini-potager pourra être utilisé en intérieur en utilisant la technique de l’agriculture hors-sol, aussi appelée hydroponie.

Lokal consiste ainsi en un réceptacle dans lequel l’on pourra disposer de la terre et les graines des plantes que l’on décide de faire pousser. Comme pour de nombreux autres concepts et prototypes de cultures hydroponiques, ce sont des LED qui tiendront le rôle de la lumière du soleil pour aider à faire pousser les plantes.

Les designers qui travaillent sur le projet estiment que les légumes et herbes plantées dans Lokal poussent à une vitesse environ trois fois supérieure que dans un potager normal. De même, la consommation d’eau pour ce prototype serait réduite de 90 %.

© Space10

Suivre la croissance par smartphone

Selon le site Internet Futurism, l’équipe responsable de Lokal envisage également d’implémenter un système de capteurs dans les plateaux, afin de permettre aux jardiniers à la maison de consulter l’état de croissance ou d’hydratation de leurs cultures directement sur smartphone, notamment via Google Home.

Space10 envisage également la possibilité d’utiliser la faculté d’apprentissage automatique pour analyser les données récoltées par l’ensemble des potagers Lokal.

Pour l’instant, IKEA n’a pas encore tranché sur la possibilité d’une commercialisation globale de Lokal dans ses magasins. Comme l’a expliqué Michael La Cour, directeur du management d’IKEA Food Services, le projet n’en est après tout qu’aux premiers stades de son élaboration et il y aurait besoin de plus de temps de développement avant d’espérer une mise à disposition au public.

© Space10

L’avenir de l’agriculture ?

Lokal n’est pas la première incursion d’IKEA dans le domaine de l’agriculture optimisée. Déjà en 2016, le laboratoire Space10 avait travaillé sur un prototype de ferme hydroponique, en culture verticale, baptisé Growroom.

Globalement, on voit que les solutions pour optimiser l’agriculture personnelle, locale ou à grande échelle sont d’ores et déjà en train d’être testées. L’hydroponie est d’ailleurs l’une des voies les plus explorées. En France, des lycéens ont par exemple mis au point un prototype de potager qui régule lui-même sa consommation d’eau. Il est donc fort à parier que les solutions de ce type vont se multiplier dans les années à venir et améliorer notre façon de cultiver et consommer les plantes.

Image du prototype de Growroom réalisé par Space10. © Space10

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux