Les trois plus gros producteurs de viande polluent plus que la France toute entière

L’industrie de la viande n’est pas uniquement terrible pour les animaux : elle pollue la planète de façon considérable. L’ONG GRAIN et la Fondation HEINRICH BÖLL tirent la sonnette d’alarme en condamnant trois grands producteurs de la filière bovine : à eux trois, ils polluent autant que la France entière…


Un rapport accablant 

Dans le rapport, le producteur brésilien JBS et les deux Américains CARGILL et TYSON sont directement visés. Le taux de diffusion de gaz à effet de serre de leurs produits est catastrophique pour la nature mais aussi pour le consommateur. Les conséquences avancées par l’étude sont nombreuses : déforestation, perte en biodiversité ou encore désertification des sols. Si les trois accusés étaient un pays, cela les placerait directement en septième position des plus néfastes pour la planète. Ils ont pollué presque autant que les grandes industries pétrolières réunies…

14,6 % D’ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE PROVIENNENT DE LA FILIÈRE BOVINE

Le rapport est catégorique : en 2016, les 20 plus grandes entreprises de viande et de produits laitiers ont émis plus de gaz à effet de serre que toute l’Allemagne, qui est le plus grand pollueur d’Europe, et de loin.

Pourtant, aucun scrupule pour ces industries qui détruisent la vie des petits producteurs tout en apportant des produits de mauvaise qualité dans nos assiettes. En outre, elles ne publient que très rarement leurs émissions de gaz à effet de serre… Quelque chose à cacher ?

 

L’INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS EST INDISPENSABLE

Également concernée par ce problème, la France doit aussi réagir. Elle doit impérativement changer ses méthodes d’élevage.

La responsabilité de l’État est pointée du doigt. Envisagée par les Accords de Paris, une piste privilégie la création d’une taxe sur la viande. Comme pour le tabac, le sucre ou l’alcool, ce nouvel impôt permettrait de réduire la surconsommation en bovins. Ainsi obtenu, l’argent financerait la recherche pour lutter contre les maladies de type cardio-vasculaires. L’État doit également agir en rétablissant le dialogue, en diffusant des campagnes de sensibilisation pour protéger tous les acteurs, de l’agriculteur au consommateur. Comme l’explique cette vidéo pédagogique, un autre modèle d’exploitation se dessine de plus en plus en Europe : l’Agroécologie.

 

VERS UNE ÉVOLUTION DES MENTALITÉS

Les Français se sentent de plus en plus concernés, même si le chemin est encore long. Ils veulent mieux s’informer et s’investir afin de créer un modèle de société plus humaniste mais également pour faire attention à leur santé. Dès l’enfance, à l’école, à la maison, les parents comme enseignants doivent inculquer des réflexes comme la lutte contre le gaspillage ou encore l’apprentissage des apports nutritionnels au quotidien.

Malheureusement, le changement ne se fera que si le monde entier prend conscience de l’impact dévastateur et meurtrier de la production de viande sur l’environnement, en plus de ses dangers pour la santé.


Chaque seconde, ce sont près de 43 000 vidéos qui sont visionnées sur le site de vidéos Youtube,

— @DailyGeekShow