— Toa55 / Shutterstock.com

Notre planète est actuellement sujette à de nombreuses pollutions, dont la pollution de l’air. Cette dernière est due aux émissions de gaz et de fumée. Il faut savoir que cette pollution de l’air est très nocive pour notre santé. Beaucoup de personnes contractent des maladies respiratoires à cause de l’air que l’on respire. D’ailleurs, les scientifiques ont effectué des recherches sur l’augmentation excessive de la pollution aérienne et ils ont découvert que cette pollution déclenche l’asthme chez certaines personnes et surtout chez les enfants.

La pollution de l’air affecte particulièrement les enfants

Une étude révèle l’impact stupéfiant de la pollution atmosphérique. Les scientifiques estiment qu’il peut y avoir jusqu’à 1,85 million de cas d’asthme et jusqu’à 1,8 million de décès par an dus à cette maladie. Pour rappel, c’est une maladie respiratoire qui touche les enfants, et l’air contenant du dioxyde d’azote serait en grande partie responsable de cela. En effet, l’air que nous respirons contient de grandes quantités de ce gaz, surtout dans les zones urbaines.

Or, pour que les enfants puissent rester en bonne santé, ils doivent inhaler de l’air pur, ce qui est assez difficile de nos jours si les enfants se trouvent dans des zones urbaines.

― okanozdemir / Shutterstock.com

Cette pollution favorise la propagation de l’asthme

Actuellement, le nombre de personnes souffrant d’asthme est en hausse. Les recherches effectuées par les scientifiques indiquent que le nombre de personnes infectées chaque année ne cesse d’augmenter. En 2019, ils ont enregistré plus de 1,8 million de cas.

Les chercheurs ont donc affirmé que pas moins de 2,5 milliards de personnes vivent à présent dans des zones urbaines avec un taux de pollution très élevé. Ils estiment que près de la moitié d’entre elles souffrent d’asthme et certaines pourraient même mourir de cette maladie. En d’autres termes, la pollution de l’air cause plusieurs décès dans les pays urbains à cause de l’émission excessive de gaz toxiques. Malheureusement, il n’y a pas encore de solution favorable pour stopper et réduire cette pollution de l’air.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Franck Boyaval
Franck Boyaval
3 mois

« Malheureusement, il n’y a pas encore de solution favorable pour stopper et réduire cette pollution de l’air. » Le développement des transports en commun et la fin des vehicules thermiques au profit des électriques sont deux des solutions, et plus particulièrement la voiture électrique à hydrogène (dite à pile à combustible)… Lire la suite »