papillon-nuit
— HWall / Shutterstock.com

Si la pollinisation assurée par les abeilles s’avère cruciale, des chercheurs de l’université du Sussex ont découvert que les papillons de nuit s’avèrent bien plus efficaces dans cette tâche que leurs congénères diurnes.

Un rendement supérieur aux insectes diurnes

Élément clef du cycle de vie de nombreuses plantes, la pollinisation joue un rôle essentiel dans le maintien des écosystèmes terrestres. On estime qu’environ 75 % des cultures mondiales dépendent de la contribution des insectes, dont le nombre diminue dangereusement en raison du changement climatique, de la perte d’habitat et des activités humaines.

Dans le cadre de ces travaux publiés dans la revue PLoS One, les scientifiques ont surveillé dix sites pendant trois jours, et documenté 11 564 « visites de fleurs par des insectes », ayant impliqué le déplacement de 38 216 grains de pollen. Si les papillons de nuit ne représentaient que 16 % des insectes visiteurs (la palme revenant à la mouche syrphe), ils ont été les plus performants en ce qui concerne la pollinisation.

Globalement, les insectes diurnes ont répandu davantage de pollen sur une plus longue période, mais les papillons de nuit ont présenté un rendement nettement supérieur. Selon l’équipe, leur rôle aurait jusqu’à présent été sous-estimé en raison des dommages que leurs formes juvéniles (chenilles) peuvent causer aux cultures.

— Rudmer Zwerver/ Shutterstock.com

« Les papillons de nuit sont d’importants pollinisateurs, mais ils sont très peu reconnus et étudiés », avance Max Anderson, co-auteur de la nouvelle étude. « La majorité des recherches sur la pollinisation tendent à se concentrer sur les insectes volant le jour, et l’on comprend mal ce qui se passe la nuit. »

Soutenir les pollinisateurs nocturnes

La recherche met également en évidence la façon dont les environnements urbains affectent directement la faune et la flore, et suggère que des changements simples, comme éteindre les lumières extérieures de son domicile la nuit, pourraient aider les pollinisateurs nocturnes à rester concentrés sur leur tâche vitale.

« Maintenant que nous savons que les papillons de nuit sont également des pollinisateurs importants, nous devons prendre des mesures pour les aider », conclut Anderson.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments