Ce week-end se tenaient les Oceania International Junior Championships de Pokémon. Une compétition où les dresseurs se battent via le jeu vidéo Pokémon. Cette année, c’est une jeune fille, âgée d’à peine sept ans, qui a remporté la finale, éliminant ainsi le grand favori et champion de l’année précédente. Simone Lim a su lire dans les pensées de son adversaire pour remporter la victoire !

Simone Lim était toute nouvelle dans les compétitions de dresseurs juniors. 2020 a été sa première année dans le monde des championnats Pokémon, mais aussi son année de consécration. Elle s’était classée parmi les quatre premiers lors du tournoi de Malaisie, et personne n’aurait misé sur elle. Surtout face à Justin Miranda-Radbord, le champion en titre.

Pendant la compétition, Justin Miranda-Radbord n’a perdu aucun de ses cinq combats. Au contraire, Simone Lim en avait perdu deux. Ce qui ne présageait rien de bon pour la jeune fille. Mais c’était compter sans sa ténacité. Lors des combats doubles entre Justin et Simone, personne ne se doutait que la jeune fille gagnerait. Mais elle a su lire clairement dans le jeu de son adversaire.

Dans le dernier tour fatidique, il ne restait plus qu’un Pokémon Tyranocif à mi-HP pour Simone, alors que Justin en avait encore deux. Alors que Justin lance une attaque « Abri » pour se défendre d’une éventuelle attaque « Surpuissance » ou d’un « Eboulement », Simone va simplement utiliser « Machouille » et ainsi éliminer le Téraclope en une seule attaque. Il ne reste alors plus que Tyranocif et Rhinastoc face à face. Le combat est déjà gagné pour la jeune fille. Effectivement, Tyranocif surpasse Rhinastoc en vitesse. Simone Lim est donc sacrée championne et remerciera sa famille, ses amis et son coach dans l’interview d’après-match.

— © The Official Pokémon YouTube channel / YouTube

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de