Une découverte fascinante : cette espèce de poisson est capable de reconnaître les visages humains

Vous êtes-vous déjà demandé si votre poisson rouge vous reconnaissait quand vous colliez votre nez contre sa petite maison transparente ? Figurez-vous que cette interrogation n’est pas si absurde qu’il n’y paraît. Pour la première fois, une étude scientifique a prouvé que certains poissons avaient la capacité de distinguer les visages humains avec beaucoup de précision !

Il a longtemps été considéré que seuls les primates étaient capables de reconnaître les visages, car ils disposent d’un cerveau plus complexe, constitué d’un cortex visuel sophistiqué. Normalement, cette partie du cerveau que les humains utilisent pour reconnaître les visages n’existe pas chez les poissons.

Une petite fille devant un aquarium via Shutterstock
Une petite fille devant un aquarium via Shutterstock

Pourtant, des chercheurs de l’université d’Oxford (Royaume-Uni) et de l’université du Queensland (Australie) ont démontré qu’une espèce de poissons tropicaux était capable de faire la distinction entre les visages humains avec une extrême précision. Un exploit ahurissant quand on sait les capacités visuelles qu’il requiert. Car, contrairement à d’autres espèces, les visages humains partagent tous les mêmes caractéristiques : des sourcils au-dessus des yeux, un nez au milieu du visage, et une bouche placée en bas.

L’étude a été faite sur le poisson archer (Toxotes chatareus), un poisson connu pour sa particularité d’envoyer un jet d’eau sur les insectes volants pour les capturer. Les chercheurs ont présenté aux poissons deux images de visages humains sur ordinateur afin qu’ils en choisissent un vers lequel ils lanceraient leurs jets. Ils leur ont ensuite appris à le reconnaître en les récompensant de nourriture à chaque fois qu’ils jetaient de l’eau sur le bon visage.

Un poisson archer via Shutterstock
Un poisson archer via Shutterstock

Cela étant fait, les chercheurs ont présenté le visage déjà choisi au côté de nouveaux visages. Les poissons étaient en mesure de choisir le visage sur lequel ils avaient précédemment lancé leur jet. Et ce, même lorsque les caractéristiques les mieux distinguables, telles que la forme de la tête, ou la couleur de peau, avaient été retirées des images. En résultat : le taux de réussite des poissons s’est élevé à plus de 80 % ! Ils ont été capables de distinguer un visage parmi 44 autres.


Tout simplement fascinant ! Cette étude va à contre-courant de l’idée que l’on s’est toujours faite sur la mémoire des poissons ! Même si ce constat ne s’applique qu’au poisson archer, ces résultats prouvent que nous sommes loin de tout connaître sur le monde animal. Si cet article vous a intéressé, découvrez cette étude qui révèle que les chevaux comprennent les émotions humaines.

 


Il faudrait convaincre les hommes du bonheur qu’ils ignorent, lors même qu’ils en jouissent

— Montesquieu