— Charnsitr/Shutterstock

Le 22 octobre dernier, un mandat de perquisition a été requis à l’encontre d’un joueur de PS4. En effet, les autorités américaines le suspectent d’utiliser PlayStation Network comme plateforme de revente de cocaïne.

Alexander Curtis utilisait le PlayStation Network pour jouer avec d’autres utilisateurs, mais aussi pour revendre de la poudre blanche. Effectivement, un informateur du FBI est entré en contact avec lui via la communication audio du PSN.

Alexander pensait certainement que les communications sur la plateforme de PlayStation étaient totalement sécurisées. Il aurait proposé à son interlocuteur de se rencontrer pour effectuer une transaction : 100 grammes pour 4 400 dollars.

Le FBI a ensuite demandé à Sony de fournir les informations du compte PlayStation d’Alexander : tous ses mails, toutes les discussions, les codes de sécurité, les questions de sécurité, les jeux auxquels il jouait ainsi que sa progression dans ces jeux. Le but était de connaître l’ampleur de son trafic.

Nous ne savons pas si Sony a transmis toutes ces informations au FBI. Cependant, il n’y a aucune trace du jeu sur lequel Alexander devait jouer avec l’informateur du FBI mais les extraits de communication fournis dans le mandat ne vont pas aider le présumé dealer.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de