Pour préserver la planète, Paris montre l’exemple et interdit les pailles en plastique

Incontournables dans les bars et les fast-foods, les pailles en plastique seront bientôt un lointain souvenir dans les rues de Paris. Les conseillers municipaux ont voté leur interdiction au sein de la capitale. Un combat qui commencera dès cet automne et qui a pour vocation de réduire la pollution plastique. 

 

PARIS EN GUERRE CONTRE LES PAILLES ?

Dans la capitale, les pailles ne seront bientôt plus les bienvenues. Les pailles en plastique à usage unique étaient le 5 juin dernier au cœur des discussions des conseillers municipaux de la ville. Tous ont voté en faveur de leur élimination progressive dans l’ensemble des équipements municipaux.

Cette décision, qui sera effective notamment dès l’automne, vient ainsi compléter un désir plus général de la France de ne plus utiliser de vaisselle jetable.

 

L’INCARNATION D’UNE CONSOMMATION JETABLE 

Pour certaines associations, la paille en plastique est sujet au débat. Selon Camille Plard de l’association Zero Waste France, cet objet représente à lui seul « l’incarnation de la société du jetable. Sa production nécessite énormément de ressources pour un usage qui dépasse rarement les quelques minutes ».

La paille en plastique compte parmi ces petits déchets très difficiles à recycler qui se désagrègent en particules fines. Ces dites particules, trop fines pour être stoppées, finissent dans les océans où elles viennent amplifier la masse de déchets déjà présente. Réduire voire éliminer notre utilisation de pailles pourrait avoir un impact significatif sur l’environnement.

 

PLUSIEURS ACTIONS MISES EN PLACE

L’interdiction complète des pailles en plastique est programmée dans la capitale, et ce, dès le mois de septembre. Cela ne veut cependant pas dire qu’il faut renoncer totalement à cet objet. Parmi les alternatives proposées, on trouve notamment des pailles en bambou.

Contrairement à leurs cousines en plastique, celles-ci sont plus écologiques, moins coûteuses à réaliser et se décomposent naturellement sans nuire à l’environnement. Dans Paris, les actions prendront la forme de campagnes de communication destinées à sensibiliser le public aux mesures déterminées par les conseillers municipaux.


Les amis sont ceux qui vous forcent au bonheur.

— Denys Gagnon