nombril-picotement
— Mikhail Azarov / Shutterstock.com

Machinerie biologique fascinante, le corps humain est encore loin de nous avoir livré tous ses secrets, mais il s’avère que la sensation étrange que vous pouvez ressentir lorsque vous touchez votre nombril possède une explication scientifique simple.

Structure sensible

Également appelé ombilic, le nombril est une cicatrice fibreuse de la paroi antérieure de l’abdomen. Apparaissant à la suite de la chute du cordon ombilical chez les mammifères placentaires, celui-ci constitue un vestige de la circulation fœtale et de l’inflexion embryonnaire.

Si les nombrils s’avèrent extrêmement variés en matière de taille, forme ou profondeur chez l’être humain, les sensations rapportées lors de l’application d’une certaine pression à l’intérieur de celui-ci sont globalement les mêmes, et ce, pour une raison simple.

La membrane interne de la cavité abdominale au niveau de l’ombilic est connue sous le nom de péritoine pariétal. Extrêmement sensible, cette structure est constituée de fibres nerveuses sensorielles qui relaient l’information à la moelle épinière, servant également de relai aux signaux liés à la vessie et à l’urêtre.

Ainsi, le fait d’y insérer votre doigt provoque une sensation étrange, comparable à une envie d’uriner, ou un picotement dans l’aine.

— adike / Shutterstock.com

Pression profonde

Selon Christopher Hollingsworth, du NYC Surgical Associates, les fibres en question se trouvent sous la couche musculaire abdominale superficielle, impliquant qu’une pression soutenue et profonde soit nécessaire pour réellement ressentir cet effet.

« En touchant uniquement les parois de votre nombril, vous ne stimulerez pas les bonnes fibres et la sensation ne sera pas la même », souligne le médecin américain.

Pour aller plus loin, découvrez 10 informations perturbantes sur le corps humain que vous ne soupçonniez pas.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments