Quand les mots ne suffisent pas, la douce mélodie de quelques notes de piano prend le relais. En juin 2016, une campagne de sensibilisation visant à protéger l’océan Arctique de l’extraction du pétrole et du gaz a été mise en place. Greenpeace, acteur majeur de la campagne, a envoyé son navire Artic Sunrise avec une cargaison très inhabituelle, mais chargée d’émotions.

À bord de ce bateau se trouvait Ludovico Einaudi, pianiste de renommée, accompagné d’un grand piano sur une plateforme en bois flottant, fabriqué pour ressembler à un glacier. Cette plateforme naviguait à Svalbard en Norvège, à côté du glacier Wahlenbergbreen. On peut admirer l’immense pureté et la beauté du décor auquel s’ajoute la nouvelle composition envoûtante de Einaudi, « Elegy pour l’Arctique ».

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de