— Gorodenkoff / Shutterstock.com

Se réveiller sur une autre planète grâce à la physique quantique ? Un phénomène qui risque faiblement de se produire selon un physicien. Explications.

Michio Kaku, physicien théoricien, aime donner à ses étudiants une expérience de pensée particulière. Il s’agit de calculer la probabilité qu’ils se réveillent sur la planète Mars le lendemain. Pour quelle raison ? À cause des aléas de la théorie des univers multiples. Si cela semble particulier, le professeur a écrit dans The New York Times au sujet de cette intrigue de la physique quantique, qui oppose le possible et le probable.

« La théorie quantique est basée sur ce que l’on appelle le principe d’incertitude de Heisenberg, permettant une faible probabilité que nous puissions exister même dans des endroits éloignés comme Mars », a expliqué Michio Kaku. Ajoutant qu’il « existe une probabilité infime mais calculable que notre onde quantique se fraye un chemin à travers l’espace-temps et s’y retrouve. La réalité est que lorsque vous faites le calcul, vous constatez que pour vous réveiller sur Mars, vous devrez attendre plus longtemps que la durée de vie de l’Univers. »

Si cela est peu probable, cela ne signifie pas que c’est impossible, comme l’a ajouté Michio Kaku. « C’est pourquoi la physique quantique, et sa quête pour expliquer les origines de l’Univers jusqu’au niveau d’incertitude quantique, fait toute la différence dans les mondes qui existent, ont existé ou pourraient exister dans le futur. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments