— theskaman306 / Shutterstock.com

En cette terrible période, la communauté médicale fait face à une crise très difficile à gérer. Entre le nombre sans cesse croissant de cas et le manque de personnel et de matériel médical, les médecins sont obligés d’avoir recours à certaines astuces pour soulager les patients. Parmi ces astuces, le fait de mettre un patient atteint du Covid-19 sur le ventre semble efficace.

Une technique qui a fait le tour du monde

Certains médecins des unités de soins intensifs recommandent une technique respiratoire très simple pour aider les personnes qui ressentent des symptômes plus ou moins graves du coronavirus. La technique consiste à mettre le patient sur le ventre afin de permettre l’augmentation du débit d’oxygène. Cette astuce a notamment été rendue populaire par le Dr Sarfaraz Munshi, médecin au Queen’s Hospital, au Royaume-Uni. Il a publié une vidéo expliquant le fonctionnement de la technique, et la vidéo est rapidement devenue virale avec plus de trois millions de vues.

L’auteure des livres Harry Potter, J. K. Rowling, qui a elle-même souffert du coronavirus, a essayé la technique. Elle a partagé la vidéo du Dr Munshi sur Twitter quand elle a constaté que l’astuce était effectivement efficace. Donc, pour exécuter correctement la technique, le médecin recommande de prendre six respirations profondes et retenir sa respiration pendant cinq secondes avant d’exhaler. Après cet exercice respiratoire, il conseille de tousser puis répéter l’étape une nouvelle fois avant de s’allonger sur le ventre. Ensuite, il suffit de respirer profondément en restant dans cette position pendant environ dix minutes.

Une méthode efficace pour les patients avec ou sans respirateur

Cette technique a déjà reçu l’approbation d’un bon nombre de médecins à travers le monde, et est appliquée dans de nombreux hôpitaux. C’est notamment le cas du Dr Mangala Narasimhan, directeur régional des soins intensifs du Northwell Health, à New York. Le médecin a même recommandé à un collègue d’utiliser la méthode quand ce dernier a demandé conseil au Dr Narasimhan quand il a dû faire face à un patient gravement affecté par le coronavirus. Après avoir appliqué la méthode, le médecin qui a demandé conseil a constaté une augmentation du taux de saturation d’oxygène de 85 % à 98 %.

« Nous sauvons des vies avec cela, à cent pour cent. C’est une chose si simple à faire, et nous avons constaté une amélioration remarquable. Nous pouvons le voir pour chaque patient », a déclaré le Dr Narasimhan à CNN. Quant à savoir comment fonctionne cette technique sur le plan physiologique, Kathryn Hibbert, directrice de l’unité de soins intensifs au Massachusetts General Hospital, a également expliqué à CNN que cela permettait d’ouvrir des parties du poumon qui ne l’étaient pas avant de se mettre dans cette position. Cela est notamment dû au fait que le poids du corps écrase certaines parties des poumons.

Par ailleurs, une étude franco-espagnole publiée dans le New England Journal of Medicine a démontré l’efficacité de cette méthode pour d’autres maladies impliquant une détresse respiratoire. L’étude a prouvé que la méthode aidait beaucoup les patients sous respirateur. Dans leur papier, les scientifiques expliquent que : « Le positionnement sur le ventre, par rapport au positionnement sur le dos, réduit considérablement les zones pulmonaires surgonflées tout en favorisant le recrutement alvéolaire. Ces effets peuvent aider à prévenir les lésions pulmonaires induites par le respirateur par la répartition du stress et des tensions dans les poumons. »

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de