mentir-enfants
— Ground Picture / Shutterstock.com

Tous les parents veulent protéger leurs enfants des dures réalités du monde, et pour ce faire, nombreux sont ceux qui choisissent de leur mentir. Mais est-ce que c’est vraiment une bonne idée ? D’après une nouvelle étude, la réponse est non. On vous explique pourquoi.

Le mensonge a-t-il une place dans l’éducation des enfants ?

La parentalité est un parcours complexe rempli d’une myriade de choix et de dilemmes. L’un de ces dilemmes auxquels les parents sont confrontés est de savoir s’ils doivent ou non mentir à leurs enfants pour obtenir certains résultats. Ce qu’il faut comprendre, c’est que construire une base solide de confiance et d’honnêteté est crucial dans toute relation, et c’est tout à fait valable en ce qui concerne les parents et leurs enfants. Même si de pieux mensonges occasionnels peuvent sembler inoffensifs, les conséquences potentielles d’une malhonnêteté fréquente peuvent être considérables et préjudiciables.

En effet, même si on pense qu’on fait cela pour leur bien, ce n’est pas une bonne idée que les parents mentent à leurs enfants. C’est notamment ce qu’expliquent les chercheurs de l’université de technologie de Nanyang, à Singapour, dans une nouvelle étude. D’après les résultats de la recherche publiée dans la revue Journal of Experimental Child Psychology, la malhonnêteté parentale a un impact important sur le comportement des enfants, notamment sur leur propre propension à mentir.

enfants parents
— fizkes / Shutterstock.com

Comment les mensonges des parents influencent-ils ceux des enfants ?

Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont mené l’enquête auprès de 564 familles avec des enfants âgés de 11 et 12 ans à Singapour. Les chercheurs ont choisi les enfants de cet âge parce que c’est le moment où les concepts de mensonge des enfants deviennent plus sophistiqués. Pour l’étude, les parents ont été invités à répondre à un questionnaire concernant les mensonges qu’ils disent à leurs enfants. Les questionnaires ont porté sur deux types de mensonges : les fausses menaces et les pieux mensonges.

Les fausses menaces sont les mensonges utilisés pour amener un enfant à se conformer lorsqu’il se comporte mal, tandis que les pieux mensonges sont utilisés pour susciter une émotion positive chez l’enfant. Dans la deuxième partie de l’enquête, les parents et leurs enfants ont été invités à remplir un autre questionnaire concernant le comportement de l’enfant. Il a notamment été demandé aux enfants de signaler à quelle fréquence ils mentaient à leurs parents, et aux parents à quelle fréquence leurs enfants leur mentaient.

Les données obtenues suggèrent que plus on utilisait des fausses menaces contre les enfants, plus ils étaient susceptibles de mentir à leurs parents, et ce, même lorsque les enfants ne savaient pas que ce qu’on leur disait était un mensonge. Les chercheurs ont expliqué que cela pourrait être dû au fait que ce type de mensonge est utilisé pour amener un enfant à se comporter correctement, ce qui les amène à en tirer une leçon involontaire. Autrement dit, les enfants pourraient apprendre que de tels mensonges sont efficaces pour atteindre un objectif donné, ce qui les rend plus susceptibles de mentir. D’un autre côté, les chercheurs ont constaté que les pieux mensonges n’encouragent les enfants à mentir que si les enfants savent que leurs parents ont menti. Par ailleurs, voici une technique simple et infaillible pour détecter les mensonges.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments